mis à jour le

Qui veut tuer Jabeur Mejri ?

Qui veut tuer Jabeur Mejri ? La présidence a annoncé une grâce présidentielle pour une liste de 343 prisonniers ainsi qu’une grâce spéciale de 20 autres prisonniers mais le nom de Jabeur Mejri ne figure pas sur aucune de ces listes.

Nous avons espéré que le président se rappellerait que lui même, un jour a été à la place de Jabeur Mejri et refuserait de voir des prisonniers d’opinion, durant son mandat mais … malgré les promesses qui ont été faites à demi mots à sa famille, le résultat est là : Jabeur reste en prison !

Jabeur Mejri ne passera pas l’Aid avec les siens ! Même si Jabeur n’est ni un terroriste, ni un violeur, ni un criminel ! Jabeur est un jeune qui a cru en une Tunisie nouvelle et a cru avoir le droit de s’exprimer librement !

Jabeur Mejri n’aurait jamais du être en prison ! De surcroit pour 7 ans demi. Après un jugement inéquitable, il est accusé pour trouble à l’ordre public pour un message sur Facebook sur une page où il avait 16 fans !

Pourquoi le tribunal de première instance et celui d’appel ont prononcé un jugement pareil quand les LPR et salafistes sont condamnés à peine 6 mois avec sursis … Deux poids, deux mesures ? La pression du parti islamiste au pouvoir sur la Justice est la seule explication qui vient à l’esprit !

Pourquoi refuser la libération de Jabeur Mejri ? Encore une fois, la pression du parti au pouvoir semble être la seule explication ! Y-a-t-il une volonté de tuer Jabeur à petit feu en le laissant croupir en prison ? Qui veut tuer en nous tout esprit de jeunesse et de révolution ? Qui veut tuer nos libertés ? Qui veut tuer Jabeur sur l'autel de magouilles entre la Présidence et le gouvernement. Serait-il devenu une simple carte à jouer dans un jeu politique malsain ?

Dans le contexte de l'instabilité politique que la Tunisie traverse aujourd'hui, Jabeur Mejri devient aujourd'hui le symbole d'une politique liberticide menée par le gouvernement et validée par le Président Marzouki.

Nous appelons les citoyens, la Société Civile, les ONG et l'ensemble des partis politiques à se saisir de cette question afin d'exiger avec nous et avec la famille de Jabeur sa libération immédiate. Comment peut-on vouloir des droits et des libertés pour un peuple et se taire sur la situation de Jabeur ?

Nous nous engageons à ne pas laisser faire et à continuer ce combat de la manière la plus efficace qu'il soit.

Le Comité de Soutien vous informera très rapidement des actions fortes que nous allons préparer et mettre en ½uvre en vous demandant de vous y associer pleinement que cela soit dans la rue ou sur les réseaux.

 

Le Comité de Soutien à Jabeur et Ghazi

 

[email protected]

http://jabeurghazifree.blogspot.com

https://www.facebook.com/groups/117329718466666/

https://www.facebook.com/PourLaGracePresidentielleDeJabeurEtGhazi

Nawaat

Ses derniers articles: Peut-on (encore) se passer des banques au quotidien en Tunisie?  En Tunisie, le "plus grand drapeau au monde" ne fait pas l’unanimité  Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée