mis à jour le

Les révélations de Snowden causeront des pertes colossales pour Google , Microsoft et Amazon

Suites aux révélations de l’ex-analyste de l’agence d’espionnage américaine ( CIA ) Edward Snowden , l’industrie américaine du Cloud pourrait perdre entre 21,5 et 35 milliards de dollars de revenus ces trois prochaines années, écrit jeudi dernier 8 août le quotidien RBC Daily.
Selon la Information Technology & Innovation Foundation (ITIF), les plus grandes pertes sont à prévoir pour Amazon, Google et Microsoft en raison des révélations d’Edward Snowden.
Les fournisseurs américains de services Cloud risquent de perdre 10-20% de ce marché en dehors du pays d’ici les trois prochaines années, ont conclu les experts de l’ITIF. Cette fondation est la première organisation à avoir calculé les pertes potentielles des opérateurs américains suite au scandale Prism qui a éclaté en juin dernier. Edward Snowden a divulgué des informations sur le programme de surveillance permettant aux renseignements américains d’avoir accès aux serveurs de Google, Facebook, Microsoft, YouTube, Skype, Apple et, par conséquent, aux informations sur leurs utilisateurs.
Encore en juin, 71% des personnes interrogées dans le cadre du sondage de Informa Telecoms and Media estimaient que les USA étaient un leader dans les services et innovations Cloud. Cependant, désormais, les partenaires étrangers des compagnies américaines craignent que toute information confidentielle puisse se retrouver entre les mains des renseignements américains. « Il est crucial que les gouvernements européens se penchent sur ce problème, car si toutes les informations étaient sous contrôle américain, cela serait nuisible pour les Européens », a déclaré Jean-François Audenard, superviseur de la sécurité Cloud chez France Telecom.
Une personne interrogée sur dix parmi 500 participants de Cloud Security Alliance, qui réunit les compagnies du secteur Cloud, a l’intention de renoncer aux projets avec les fournisseurs américains. Plus de la moitié des personnes interrogées auront moins souvent recours à leurs services, comme en témoignent les résultats de l’étude de juillet. Les révélations de Snowden ont été très inopportunes pour le Cloud américain : entre 2012 et 2016, les dépenses pour les services et les ressources Cloud doubleront et atteindront 207 milliards de dollars, tandis que le marché informatique connaîtra une croissance de seulement 3% par an, prédit la société Gartner.
Avant le scandale, les concurrents étrangers renforçaient déjà la pression sur les compagnies américaines du secteur. Sur les 13,5 milliards de dollars d’investissement des services Cloud dans leur développement, 5,6 milliards ont été dépensés par des compagnies non américaines. Par exemple, la France a investit 135 millions de dollars. Alors que la compagnie suisse Artmotion a annoncé une hausse de 45% de ses bénéfices en juillet, c’est-à-dire après le scandale provoqué par Snowden.
Les analystes de l’ITIF pensent que pour réduire le préjudice pour le secteur national Cloud, le gouvernement américain doit révéler quelle information lui est accessible et s’il dispose de cet accès dans d’autres pays. « La prise de telles mesures permettrait de trouver un équilibre entre les intérêts de l’économie et de la sécurité nationale. Cela permettrait aux compagnies Cloud américaines d’être compétitives au niveau mondial », résument les auteurs du rapport.
Toutefois, des experts ne pensent pas que le scandale provoqué par Snowden affectera fortement les opérateurs Cloud aux USA, car les avantages de leur utilisation dépassent l’inconvénient d’une éventuelle fuite. « De plus en plus de compagnies renoncent au stockage physique au profit des services Cloud, par exemple, Amazon Cloud, Google Cloud, etc. On pourrait parler d’une percée technologique dans l’industrie », a expliqué Trip Chowdhry de Global Equities Research.

Obama annule sa rencontre avec Poutine

Le président américain Barack Obama a annulé sa rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine prévu début septembre, a annoncé mercredi la Maison Blanche, qui a cité le manque de progrès dans les relations bilatérales.
« Après un examen approfondi entamé en juillet, nous avons tiré la conclusion qu’il n’y a pas assez de progrès récents dans notre agenda bilatéral avec la Russie pour tenir un sommet russo- américain début septembre », a expliqué la Maison Blanche dans un communiqué.

La Maison Blanche a cité des désaccords sur le dossier d’Edward Snowden, qui s’est fait accorder un asile temporaire en Russie le 1er août , sur la défense antimissile, le contrôle des armes, le commerce, la sécurité, ainsi que les droits de l’Homme

La décision de Moscou d’accorder un asile provisoire à Snowden a poussé Washington à revoir l’utilité d’un tel sommet entre les deux pays.

Le président Obama s’était déclaré mardi déçu par la décision de Moscou d’accorder un asile provisoire à Snowden, malgré les appels répétés de Washington à son retour aux Etats- Unis pour répondre à des accusations d’espionnage pour avoir divulgué un programme de surveillance de l’Agence nationale de sécurité.

« Nous attachons une grande importance aux progrès effectués avec la Russie lors du premier mandat du président ( 2009-2013, NDLR ), dont le nouveau traité START et la coopération sur l’Afghanistan, l’Iran et la Corée du Nord », a expliqué le porte- parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

« Toutefois, étant donné le manque de progrès sur des questions comme la défense antimissile, la prolifération, le commerce, les questions de sécurité et des droits de l’homme ces douze derniers mois, nous avons informé le Kremli  que nous pensions qu’il serait plus constructif de repousser le sommet jusqu’à ce que nous obtenions plus de résultats », a-t-il indiqué.

En outre, « la décision décevante de la Russie d’accorder un asile temporaire à Edward Snowden a aussi été un élément que nous avons pris en considération pour évaluer l’état de nos relations », a souligné le porte-parole de la Maison Blanche.

M. Carney a dit que le président Obama participera cependant comme prévu au sommet du G20 de Saint-Pétersbourg qui aurait lieu début septembre.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

révélations

La rédaction

Hicham Aboud promet de faire des révélations sur la “perversion sexuelle, les abus d’alcool et de stupéfiants” de Saïd Bouteflika

Hicham Aboud promet de faire des révélations sur la “perversion sexuelle, les abus d’alcool et de stupéfiants” de Saïd Bouteflika

[email protected] (Author Name)

Tunisie: Les salafistes mettent en doute les révélations officielles sur les réseaux terroristes

Tunisie: Les salafistes mettent en doute les révélations officielles sur les réseaux terroristes

lnt

Snowden: les Etats-Unis face à de nouvelles révélations

Snowden: les Etats-Unis face à de nouvelles révélations

Google

Web

Google débarque à son tour sur le juteux marché du streaming musical en Afrique du Sud

Google débarque à son tour sur le juteux marché du streaming musical en Afrique du Sud

Satellites

Facebook rentre à son tour dans la compétition pour fournir l'internet haut débit aux Africains

Facebook rentre à son tour dans la compétition pour fournir l'internet haut débit aux Africains

Internet

Google apporte le haut-débit à l'Afrique, et ce n'est évidemment pas dénué d'intérêt

Google apporte le haut-débit à l'Afrique, et ce n'est évidemment pas dénué d'intérêt

Microsoft

Reuters

Microsoft supprime des dizaines de postes chez MSN

Microsoft supprime des dizaines de postes chez MSN

Actualités

 Microsoft va racheter les téléphones Nokia

Microsoft va racheter les téléphones Nokia

Actualités

Microsoft va racheter les téléphones Nokia pour 5,44 milliards d'euros

Microsoft va racheter les téléphones Nokia pour 5,44 milliards d'euros