mis à jour le

Une balance de justice. Via Flickr @The Open University
Une balance de justice. Via Flickr @The Open University

Une Cour de justice française invente la nationalité «arabe»

La cour d'appel de Lyon invente la nationalité arabe.

Si Gamal Abdel Nasser était encore vivant, il se réjouirait de cette nouvelle: la Cour d'appel de Lyon invente la nationalité «arabe». Le Monde.fr s'est procuré un exemplaire d'une ordonnance de la cour d'appel de Lyon qui rejette l'appel de Mohamed S., un Marocain en situation irrégulière placé en centre de rétention sur ordre du préfet de Savoie le 29 juillet, en attendant son expulsion à Rabat.

L'ordonnance comporte une erreur: dans la case nationalité, au lieu d'inscrire «Marocain»,  le juge a inventé la nationalité «arabe». La faute est également présente dans le texte qui mentionne une seconde fois la nationalité «arabe» de Mohamed S.

Le blog d'avocats Pole-juridique.fr préfère ironiser sur l'affaire: «D'aucuns protesteront qu'Algériens, Marocains ou Tunisiens, ils se ressemblent tous. Il arrive même que des hommes politiques les confondent avec des Auvergnats».

Lu sur Le Monde.fr

A lire aussi

Les Turcs ne sont pas des arabes

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée  En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales