mis à jour le

Le chef de la sécurité condamné à six mois de prison avec sursis

Six mois de prison avec sursis, c'est la condamnation que le tribunal correctionnel de Banfora a infligé, le mardi 6 août 2013, à Ludovic N. Kahoun, le chef de la sécurité de la Maison d'arrêt et de correction de ladite ville. Il a été en outre condamné à une amende d'un million de FCFA et à rembourser à des détenus de la Maison d'arrêt de Banfora la somme de 355 000 F CFA. Inculpé pour « concussion et escroqueries », ce Garde de sécurité pénitentiaire(GSP) avait contre lui à la barre quatre détenus et le (...) - Infos de l'Ouest

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

chef

AFP

Le chef du Parlement européen veut mobiliser 40 milliards d'euros pour l'Afrique

Le chef du Parlement européen veut mobiliser 40 milliards d'euros pour l'Afrique

AFP

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

AFP

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

sécurité

AFP

Burkina: le Conseil de sécurité boucle

Burkina: le Conseil de sécurité boucle

AFP

Le Ghana veut améliorer la sécurité des stations-service après des explosions

Le Ghana veut améliorer la sécurité des stations-service après des explosions

AFP

Le Conseil de sécurité de l'ONU au Sahel du 19 au 23 octobre

Le Conseil de sécurité de l'ONU au Sahel du 19 au 23 octobre

prison

AFP

Cameroun: 25 ans de prison

Cameroun: 25 ans de prison

AFP

Afrique du Sud: prison pour deux fermiers blancs coupables d'avoir enfermé un Noir dans un cercueil

Afrique du Sud: prison pour deux fermiers blancs coupables d'avoir enfermé un Noir dans un cercueil

AFP

Soudan: prison ferme pour un journaliste après un article sur la famille Béchir

Soudan: prison ferme pour un journaliste après un article sur la famille Béchir