mis à jour le

EXCLUSIF : Med.Morsi a vendu 40% du Sinaï aux palestiniens

Par Ridha Ben Kacem

Pour faire à la fois, plaisir aux USA, à Israël et au Hamas palestinien, qui l'a fait évader de prison, l'ex-président égyptien,  l’islamiste Mohamed Morsi, a vendu 40% du Sinaï, aux palestiniens, comme alternative, pour mettre sur pied, un Etat palestinien.

Oui, vous avez bien lu : Morsi a vendu une grande partie du Sinaï, aux palestiniens, sans consulter les égyptiens, les vrais propriétaires du Sinaï. Vous comprenez maintenant, pourquoi l'armée égyptienne est confrontée depuis quelque temps, à une véritable guerre armée, au Sinaï.

L'info sur cette étrange transaction est révélée par l'expert égyptien dans les affaires stratégiques de la constitution, Chafik el-Banna, qui indique également, que le document de la vente du Sinaï est à l'origine de la rupture du contact, entre le ministre de la Défense égyptien, le général Abdel Fatah el-Sissi, et le président américain, Barack Obama, qui refuse de reconnaître le régime actuel, dans le pays, non pas tant, pour son illégitimité, que par peur des révélations du rôle qu'il a joué, dans cette sombre transaction, hors normes, de tout point de vue.

Selon l'expert stratégique Chafik el-Banna, le président Obama avait demandé au général el-Sissi, à travers l'ambassadrice des États-Unis au Caire, Ann Peterson, de ne pas dévoiler ce document compromettant, qu'avaient pu obtenu les Renseignements généraux égyptiens. Le document révèle en effet, que la confrérie des frères musulmans, sous la direction de leur vice-guide suprême, Khayrat el-Chater, avait reçu 8 milliards de dollars, en échange de remettre aux Palestiniens 40% de la terre du Sinaï, comme alternative à la Palestine, occupée par Israël, alors que le général el-Sissi avait absolument rejeté cette idée, qui était en l'air, depuis l'avènement du régime Morsi.

Les 8 milliards de dollars devaient être mobilisés, par des requins de la finance internationale liés aux intérêts sionistes et américains. L'on pense que si cette transaction avait eu lieu, l'argent aurait transité par les circuits mondiaux, empruntés par l'argent sale. Il aurait abouti directement dans les caisses des frères musulmans égyptiens, sans profiter nullement, aux égyptiens. Par ailleurs, il ne faut point s'étonner que Morsi et ses frères musulmans aient envisagé une telle transaction. Dans leur logique de confrérie, l'Egypte n'est qu'un morceau de terre qui fait partie de la NATION. Que le Sinaï appartienne à l'Egypte ou à la Palestine, cela ne change rien au fait que la NATION ou « AL-OMMA », ne connait de frontières, qu'avec ses ennemis naturels.

M. el-Banna souligne qu'aujourd'hui, ce document représente un danger pour Obama, compte tenu du rôle joué par le président américain, qui, de son côté, se serait passé de l'accord du congrès américain. Compte tenu de l'importance de l'affaire et surtout, des tournures prises par les événements, qui pourraient nuire durablement, à l'image des Etats-Unis, dans le monde, l'affaire pourrait déboucher sur une procédure d'impeachment, aboutissant à l'éviction d'Obama de la présidence des Etats-Unis. Le risque est vraiment réel.

Ce document compromettant, pour une grande partie de la classe politique mondiale, sera révélé aux médias, après la fin des enquêtes menées actuellement, avec le président déchu, Mohamed Morsi, à moins qu'il ne passe aux oubliettes, à l'aide d'une transaction encore plus importante, car avec nous autres, arabes, tout est possible, le meilleur comme le pire. Bonne fête, tout de même.

Le Sinaï est une péninsule égyptienne d’environ 60 000 km2 qui compte 400 000 habitants

Par Ridha Ben Kacem le 8 juillet 2013

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Sinaï

AFP

Égypte: Sissi défend sa stratégie contre les jihadistes dans le Sinaï

Égypte: Sissi défend sa stratégie contre les jihadistes dans le Sinaï

AFP

Egypte: des Coptes fuient le Sinaï après une série d'attaques

Egypte: des Coptes fuient le Sinaï après une série d'attaques

AFP

Egypte: cinq soldats tués dans le Sinaï

Egypte: cinq soldats tués dans le Sinaï

Palestiniens

AFP

Egypte: deux Palestiniens tués près de la frontière avec Gaza

Egypte: deux Palestiniens tués près de la frontière avec Gaza

Djamila Ould Khettab

Diaporama. Quand les Palestiniens recyclent les bonbonnes de gaz lacrymogène en pots de fleurs

Diaporama. Quand les Palestiniens recyclent les bonbonnes de gaz lacrymogène en pots de fleurs

LNT

Al Qods : 3 Palestiniens tués et une vingtaine de blessés

Al Qods : 3 Palestiniens tués et une vingtaine de blessés