mis à jour le

Après la bonne récolte, Nizar Baraka relève le prix du blé importé

Le Conseil de Gouvernement, réuni mercredi sous la président de M. Abdelillah Benkirane, a adopté trois projets de décret présentés par le ministre de l’économie et des finances.

Le premier projet de décret portant loi est relatif à la dissolution et la liquidation de l’agence de partenariat pour le progrès, indique un communiqué rendu public à l’issue de la réunion, précisant que le projet de loi relatif à la dissolution de cette agence a été déposé au bureau de la Chambre des représentants le 18 juin 2013.

Etant donné que la dissolution de cette agence devra entrer en vigueur le 16 septembre 2013 suite aux engagements internationaux pris par le Maroc dans le cadre du Millenium challenge conclu entre le Royaume du Maroc et le gouvernement des Etats Unis d’Amérique et en raison du fait que la session de printemps du parlement a clôturé ses travaux sans approuver le projet de loi susmentionné, le gouvernement, en se référant à l’article 81 de la constitution, a adopté un projet de décret portant loi ayant le même objectif et remplaçant le projet de loi et ce, afin de respecter le délai fixé pour dissoudre l’agence concernée.

Le deuxième projet de décret porte sur la modification de la quotité du droit d’importation applicable au blé tendre et à ses dérivés et vise à permettre la commercialisation dans des conditions normales de la production locale et assurer une protection adéquate des revenus des agriculteurs en relevant le droit d’importation actuel à 45 %.

Cette mesure est justifiée, d’une part, par le fait que l’approvisionnement du pays en blé tendre se déroule dans des conditions satisfaisantes, comme en témoigne le stock détenu par les opérateurs et qui s’élève à la mi-juillet à près de 21 millions de quintaux (Mqx), soit près de 5,5 mois d’écrasement des minoteries industrielles. A la mi-juillet, il est prévu que la collecte atteigne, après le mois de ramadan, un niveau important pouvant dépasser les 28 Mqx à fin décembre 2013, ce qui impliquerait que le Maroc n’aura besoin d’importer le blé tendre qu’à partir de janvier 2014.

D’autre part, les cours mondiaux ont enregistré une forte baisse compte tenu des perspectives actuelles de l’offre dans les principaux pays exportateurs, notamment la France et l’Europe de l’Est, ce qui pourrait inciter certains opérateurs à recourir aux importations et mettre ainsi en péril la collecte et la commercialisation de la production locale.

En effet, il est proposé de relever le droit d’importation actuel à 45 %, afin de permettre la commercialisation du blé tendre de la production locale dans des conditions normales.

Enfin, le troisième texte est un projet de décret modifiant le décret relatif aux marchés publics.

Ce projet de décret propose le 1er janvier 2014 comme date d’entrée en vigueur du décret relatif aux marchés publics, au lieu du 1er Septembre 2013 et ce, en vue de garantir un bon départ des réformes programmées par ce décret en ce qui concerne les marchés de l’Etat, des collectivités locales et des établissements publics, vu que la période séparant la date de publication de ce décret (4 avril 2013) et la date de son entrée en vigueur (1 er septembre 2013) ne permet pas de finaliser l’élaboration de tous les textes d’application, une condition essentielle pour la mise en  oeuvre de plusieurs dispositions, au niveau des services ordonnateurs de dépenses et des comptables publics.

La révision de la date d’entrée en vigueur de ce décret est l’une des recommandations de la journée d’étude abritée par la Trésorerie générale du Royaume le 27 juin dernier

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Baraka

LNT

Nizar Baraka présente les projets du CESE aux parlementaires

Nizar Baraka présente les projets du CESE aux parlementaires

LNT

CESE-Sahara : Tournée pédagogique de Nizar Baraka

CESE-Sahara : Tournée pédagogique de Nizar Baraka

[email protected] (Author Name)

La baraka de Larayedh : Elimination de la Tunisie du Mondial 2014!

La baraka de Larayedh : Elimination de la Tunisie du Mondial 2014!

prix

AFP

Le prix Africa Check décerné

Le prix Africa Check décerné

AFP

Le prix Nobel Wole Soyinka répond aux attaques sur les réseaux sociaux

Le prix Nobel Wole Soyinka répond aux attaques sur les réseaux sociaux

AFP

Soudan: une manifestation contre la hausse des prix dispersée

Soudan: une manifestation contre la hausse des prix dispersée