mis à jour le

Marcolino Moco : "Dos Santos doit partir"

Corruption, népotisme... L'ancien Premier ministre d'Angola, Marcolino Moco, est le seul au sein du parti au pouvoir à dénoncer ouvertement ces fléaux et à réclamer que le président Dos Santos prenne sa retraite.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram