mis à jour le

Présidentielles en France : L’ORGANISATION DOIT REVOIR SA COPIE

5 052 votants pour 4 933 suffrages exprimés, 119 bulletins nuls, 106 bureaux de vote et un faible taux de participation de 22,89 % : pour le premier tour de l'élection présidentielle, les 23 163 Maliens figurant sur les listes électorales en France ont  été confrontés d'abord à un problème de retrait des cartes Nina puis un autre d’organisation du scrutin, surtout à Paris et en Ile de France. Pour combler ces insuffisances, l’ambassade, la société civile et les responsables des partis politiques se mobilisent pour permettre aux électeurs de retrouver leurs bureaux de vote. Avec la collaboration de la DGE, deux salles sont prêtées par les mairies de Bagnolet et de Montreuil où sont affichées les listes électorales qui indiquent aux électeurs où voter.

Les tribulations de Balla Moussa Diarra donnent un bon exemple de ce qui est arrivé ce 28 juillet de nombreux Maliens de France. Celui-ci raconte : « L’organisation du scrutin a failli pour plusieurs raisons. J’en veux pour preuve le cas de mon épouse et le mien. Nous avions choisi de voter au Foyer Soundiata de Rosny-sous-Bois lorsqu’on retirait nos cartes. A notre grande surprise, nos noms ne figurent pas sur la liste. On retourne à la maison pour rechercher sur internet nos lieux de vote. Heureusement, on les retrouve. Il était 14 heures. Pour moi, c’est la mairie de Bagnolet et pour ma femme la ville de Pierrefitte-sur-Seine. Munis d’un GPS, on se lance à la recherche de nos différents bureaux. Première déception, la mairie de Bagnolet est fermée. Impossible de trouver le bureau. En désespoir de cause, on se rend au Consulat du Mali. Il est alors 17 heures. Et c’est là que je tombe par hasard sur mon bureau de vote situé de l’autre côté du Consulat. J’ai voté pour mon candidat. Quant au bureau de mon épouse, on le cherchera en vain jusqu’à la fermeture des bureaux de vote à 20 heures ». Ce récit est édifiant et nul ne peut s'étonner que Balla Moussa Diarra soit aujourd'hui très remonté contre les organisateurs de cette pagaille électorale.

Seule une poignée d'électeurs a donc pu voter. 3 462 d'entre eux (70,18 %)  ont accordé leurs suffrages à Ibrahim Boubacar Kéita. Soumaila Cissé obtient 601 voix (12,18 %). Suivent Soumana Sako (247 voix, 5,01 %), Modibo Sidibé (191 électeurs, 3,87 %), Dramane Dembélé (96 voix, 1,95 %), Cheick Modibo Diarra (84 électeurs, 1,70 %), Moussa Mara (55 votants, 1,11 %), Chato (37 voix, 0,75 %), Mountaga Tall (29 électeurs, 0,58 %) Jeamille Bittar (20 voix, 0,41 %), Cheick Kéita (18 voix, 0,36 %), Racine Seydou Thiam (11 électeurs, 0,22 %), Youssouf Cissé et Oumar Mariko (9 votants chacun, 0,18 %), Blaise Sangaré, Choguel Kokalla Maiga, Cheick Bougadari Traoré et Hamed Sow (8 voix chacun, 0,16 %), Housseini Guindo (7 voix, 0,14 %), Niankoro Samaké (6 votants, 0,12 %), Konimba Sidibé (5 électeurs, 0,10 %), Ben Fana Traoré (4 voix, 0,08 %), Alhousseiny Maiga et Siaka Diarra (3 voix chacun, 0,06 %), Oumar Bori Touré et Oumar Ibrahim Touré (2 voix chacun, 0,04 %) et enfin Sibiry Coumaré (0 voix).

Le 11 août, tout sera mis en ½uvre éviter les cafouillages du 28 juillet. Pour cela, des jeunes volontaires franco-maliens et maliens ont accepté, bénévolement, de constituer des équipes pour indiquer aux électeurs leur lieu de vote. Il faut signaler, enfin, que le retrait des cartes Nina se poursuit, même si l’engouement est grandement retombé.

Correspondance particulière

Ely Dicko

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

présidentielles

AFP

Présidentielles en Zambie: l'opposition va contester les résultats

Présidentielles en Zambie: l'opposition va contester les résultats

AFP

Présidentielles en Tanzanie: derniers meetings des candidats

Présidentielles en Tanzanie: derniers meetings des candidats

AFP

Mauritanie: Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss, seule femme candidate aux présidentielles

Mauritanie: Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss, seule femme candidate aux présidentielles

France

AFP

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre la France et le Sénégal

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre la France et le Sénégal

AFP

La Suisse extrade vers la France Merouane Benahmed, ancien du GIA

La Suisse extrade vers la France Merouane Benahmed, ancien du GIA

AFP

Niger: 16 soldats tués mercredi, la France apporte son soutien

Niger: 16 soldats tués mercredi, la France apporte son soutien