mis à jour le

Pour fraude massive organisée au 1er tour : Soumana Sako saisit la Cour Constitutionnelle d’une requête en annulation du scrutin du 28 juillet

Le staff de campagne de Soumana Sako a saisi la Cour Constitutionnelle, conformément à la loi, d'une requête visant examen des bulletins déclarés nuls et une annulation du scrutin du 28 juillet pour fraude massive organisée et violations graves de la loi électorale. La CNAS Faso Hèrè estime que les conséquences pour la démocratie et la paix sociale d'une annulation et d'une reprise du scrutin présidentiel sont, à terme, moins graves que celles pouvant découler de l'élection d'un Président par la fraude organisée et l'achat à grande échelle des votes.

 

Soumana Sacko

Les cadres de la CNAS Faso Hèrè et alliés ont animé une conférence de presse, le mardi 6 août 2013 au siège du parti, pour édifier l'opinion publique nationale et internationale sur les facteurs expliquant la contreperformance électorale du candidat Soumana Sako ; la requête en annulation du scrutin introduite auprès de la cour constitutionnelle et la position du parti par rapport à la suite du processus électoral. Lors de cette conférence, la CNAS Faso Hèrè et alliés dit attendre le verdict de la Cour constitutionnelle avant de donner, s'il y a lieu, d'éventuelles consignes pour la suite du processus électoral.

 

Des facteurs d'ordre politique, technique, organisationnel, financier et des facteurs liés à la fraude systématique et à l'achat des votes expliquent le score peu honorable engrangé par le candidat du parti au scrutin du 28 juillet, selon le secrétaire politique de l'ADPS, Edmund Dembèlé. Il a dénoncé la campagne en faveur d'un candidat donné, par « une puissante coalition de forces antidémocratique, y compris une forte composante hostile à la laïcité de l'Etat ». Mais aussi « l'intrusion des militaires et des leaders religieux dans le champ institutionnel politique ». Selon la note préliminaire lue par Edmund, le déroulement du scrutin a confirmé les informations précises connues du staff de campagne environ une semaine avant l'élection, relatives à une machination pour faire passer un candidat dès le premier tour.

 

Des bulletins « pré-remplis » ont été glissés dans les urnes tandis que le vote manipulé sur base familiale par un certain groupe activiste religieux a fortement vicié l'expression libre et transparente du suffrage populaire. Des cas de bourrage d'urnes ont été rapportés. En violation flagrante du code électoral, des délégués du parti se sont vu refuser l'accès des bureaux de vote » a-t-il expliqué. En conséquence, le staff de campagne de Soumana Sako a saisi la Cour Constitutionnelle, conformément à la loi, d'une requête visant examen des bulletins déclarés nuls et une annulation du scrutin du 28 juillet pour fraude massive organisée et violations graves de la loi électorale.

 

La CNAS Faso Hèrè estime que les conséquences pour la démocratie et la paix sociale d'une annulation et d'une reprise du scrutin présidentiel sont, à terme, moins graves que celles pouvant découler de l'élection d'un Président par la fraude organisée et l'achat à grande échelle des votes. Par conséquence, le staff de campagne du candidat de la CNAS Hèrè et alliés ont levé tout équivoque concernant la consigne de vote du parti pour le second tour. « On attend le verdict de la Cour Constitutionnelle avant de donner, s'il y a lieu, d'éventuelles consignes pour la suite du processus électoral. Le cas échéant, il le fera en toute indépendance et en toute responsabilité », a -t-il soutenu

 

Madiassa Kaba Diakité

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

fraude

AFP

Algérie: baccalauréat sous haute surveillance pour empêcher la fraude

Algérie: baccalauréat sous haute surveillance pour empêcher la fraude

AFP

Algérie: les islamistes dénoncent une fraude massive aux législatives

Algérie: les islamistes dénoncent une fraude massive aux législatives

AFP

Nigeria: plus de 200 agents électoraux accusés de fraude en 2015

Nigeria: plus de 200 agents électoraux accusés de fraude en 2015

annulation

AFP

Présidentielle Sao Tomé: annulation de la victoire de Carvalho

Présidentielle Sao Tomé: annulation de la victoire de Carvalho

AFP

Burkina: annulation du manda d'arrêt contre Copaoré et Guillaume Soro

Burkina: annulation du manda d'arrêt contre Copaoré et Guillaume Soro

AFP

RDCongo: annulation du sommet sur les rebelles rwandais FDLR

RDCongo: annulation du sommet sur les rebelles rwandais FDLR

scrutin

AFP

Kenya: 5 millions d'électeurs supplémentaires pour le scrutin d'août

Kenya: 5 millions d'électeurs supplémentaires pour le scrutin d'août

AFP

Le Lesotho aux urnes pour un scrutin législatif incertain

Le Lesotho aux urnes pour un scrutin législatif incertain

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin