mis à jour le

"Mercredi rouge" au Bénin, contre la révision de la Constitution

Plusieurs Béninois s'apprêtaient à descendre dans la rue mercredi 7 août pour dire non à la révision de la Constitution. En effet, depuis le 17 juillet dernier, tous les mercredis, des centaines de Béninois manifestent contre la révision de la Constitution annoncée par le Président de la République Boni Yayi. Les manifestants arborent la couleur rouge, pour le clin d'½il à leur président qui était habillé en rouge lors de l'annonce. « Cette couleur évoque le courage. Cette révision constitutionnelle par le Président Boni Yayi est opportuniste et n'inclut en aucun cas les intérêts du peuple. Par cette mobilisation, nous refusons à grand jamais la révision. Le peuple a faim et en a marre du gouvernement incapable. Mercredi rouge, tout rouge. Touche pas à ma constitution ! », a déclaré à la presse locale Dieu-Donné Hounwanou, militant du mouvement.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Constitution

AFP

Bénin: le Parlement refuse de statuer sur la révision de la constitution

Bénin: le Parlement refuse de statuer sur la révision de la constitution

AFP

Côte d'Ivoire: promulgation de la nouvelle Constitution

Côte d'Ivoire: promulgation de la nouvelle Constitution

AFP

Côte d'Ivoire: 2 opposants

Côte d'Ivoire: 2 opposants