mis à jour le

En Irak, un ramadan très sanglant sur fond de paralysie politique

Bagdad - Une nouvelle vague d'attentats a clos le mois de ramadan en Irak, l'un des plus sanglants depuis des années avec plus de 800 morts dans une spirale de violences que le gouvernement, paralysé par la crise, semble incapable d'endiguer.

Selon certains experts, les violences pourraient encore empirer du fait de cette paralysie politique dans un pays qui se remettait difficilement de plusieurs années d'une guerre entre chiites et sunnites ayant fait des dizaines de milliers de morts.

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

ramadan

AFP

Ramadan au Niger: une trentaine de bouchers clandestins arrêtés

Ramadan au Niger: une trentaine de bouchers clandestins arrêtés

AFP

Tunisie: manifestation pour la liberté de manger en public durant le ramadan

Tunisie: manifestation pour la liberté de manger en public durant le ramadan

AFP

Les Libyens n'ont pas le coeur

Les Libyens n'ont pas le coeur

politique

AFP

Côte d'Ivoire: turbulence sécuritaire ou instabilité politique croissante

Côte d'Ivoire: turbulence sécuritaire ou instabilité politique croissante

AFP

Le Togo, une exception

Le Togo, une exception

AFP

Au Lesotho, les liaisons dangereuses entre l'armée et le politique

Au Lesotho, les liaisons dangereuses entre l'armée et le politique