mis à jour le

Le multimédia et l’étoile

A l'occasion du mois sacré de Ramadhan, Joseph Ged, directeur général de Nedjma, a invité les journalistes à une rencontre-débat conviviale, lundi dernier à la Nouba Gaâda de l'hôtel Aurassi, au cours de laquelle, il a abordé des sujets liés à l'actualité de la société et du secteur des télécommunications. C'est devenu une tradition que l'opérateur perpétue d'année en année. Nous avons retenu un aspect qu'il a traité : Nedjma plus que jamais se sent bien dans la peau d'un opérateur multimédia. Depuis son lancement, il s'est clairement  positionné sur ce segment et veut être le leader de ce marché. Dans ce contexte, il s'est dit «confiant de l'ouverture de l'Algérie vers la 3G. Nous allons promouvoir le haut débit comme nous l'avons fait pour la téléphonie mobile avec la baisse des prix et l'innovation. Nous étions les premiers à vulgariser et démocratiser la clef internet et à lancer les tablettes 3G+». Deuxième indicateur de l'importance du multimédia : Nedjma compte 9,3 millions d'abonnés et plus de 2 millions d'abonnés utilisent la data sur le réseau, ce qui représente 25% du parc d'abonnés et plus de 50% de ces clients peuvent migrer vers la 3G.   Concernant la vente du Samsung Galaxy S4 en pack  au prix de 72 900 DA, il a déclaré avec un brin de fierté : «Nous avons vendu de loin le volume que Samsung espérait vendre par les opérateurs. Cette promotion a dépassé les objectifs assignés et ça démontre l'engouement de certains segments de clients pour les smartphones.» D'autre part, il a confirmé le changement de Nedjma vers Ooredoo, propriétaire de l'opérateur WTA-Nedjma, dans les prochains mois. La date exacte n'est pas encore précise. Il s'agit d'un changement d'identité graphique mais l'opérateur reste sur les mêmes valeurs qu'il a véhiculées : une compagnie algérienne citoyenne et hautement publique qui continuera «à être proche des c½urs des Algériens et améliorer l'expérience client». Cela va même projeter l'opérateur dans une dimension internationale profitant de l'image du groupe présent dans 17 pays et sur le marché boursier. La mutation se fera d'une manière graduelle, car selon Ged, «il y a pas mal de travail à faire. Nedjma a aussi un vécu et une histoire qui se racontent depuis presque 10 ans».

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien