mis à jour le

Tunisie : les opposants dans la rue, la constituante suspendue

Des dizaines de milliers de Tunisiens ont manifesté dans la nuit de mardi à mercredi en banlieue de Tunis pour obtenir le départ du gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahda qui sont empêtrés dans une profonde crise déclenchée par l'assassinat d'un opposant fin juillet. Quelques heures plus tôt, le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar, annonçait qu'il suspendait les travaux de ce Parlement pour tenter de forcer Ennahda et leurs détracteurs à la table des négociations.
Les manifestants, qui étaient au moins 40 000 vers 22 h 30, selon un responsable policier, scandaient "le peuple veut la chute du régime" ou encore "le gouvernement va tomber aujourd'hui". Des représentants de l'opposition ont évoqué dans les médias des chiffres allant de 100 000 à 200 000 personnes. Vers 1 heure, aucun incident n'avait été signalé et la manifestation touchait à sa fin.
Source AFP

Tunisie

AFP

Tunisie : faible participation aux premières municipales libres

Tunisie : faible participation aux premières municipales libres

AFP

La Tunisie vote pour ses premières municipales de l'après-révolution

La Tunisie vote pour ses premières municipales de l'après-révolution

AFP

La Tunisie vote pour ses premières municipales libres

La Tunisie vote pour ses premières municipales libres

Constituante

AFP

Tunisie: l'Assemblée constituante a tiré sa révérence

Tunisie: l'Assemblée constituante a tiré sa révérence

AFP

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

AFP

Tunisie: les élus de la Constituante se penchent sur la décentralisation

Tunisie: les élus de la Constituante se penchent sur la décentralisation