mis à jour le

Hamma Hammami le charmeur de serpents

Par Salem Ben Ammar

Hamma Hammami, tu peux toujours faire le charmeur de serpents et te livrer à ton exercice narcissique d'autosatisfaction.

Satisfait de quoi ? D'avoir ouvert la voie royale à Ennahdha avec ton projet de la Constituante, la cause de tous les tourments actuels de la Tunisie.

Tu t'es pris pour Robespierre, mais sans la lucidité, ni le courage ni la vision politique qui faisaient d'un politicien médiocre, un politicien digne de ce nom.

Ton discours d'hier n'a pas de quoi faire soulever les foules. Car tu leur a servi un plat réchauffé, c'est trop facile, la vraie politique, la noble est d'anticiper sur les événements et qu'il fallait le tenir bien avant le 23 octobre 2011 et mettre les tunisiens en garde sur la haute nocivité d'Ennahdha et ses desseins antipatriotiques, scélérats et criminels pour la Tunisie. . Faire de la politique, c'est prévoir, oser et braver le danger.

Que tu viennes aujourd'hui dresser le bilan d'Ennahdha et dénoncer ses dérives terroristes, c'est à ton honneur, mais qui n'est plus un secret pour personne.

Sache que cela ne va pas faire vibrer les tunisiens et faire de toi un leader politique que tu ne peux être car tu as raté le rendez-vous de l'histoire et ce n'est pas en prenant tardivement en marche son train que tu vas pouvoir rattraper le terrain perdu.

Est-ce qu'il s'agit d'un simple calcul opportuniste ? Il n'y a que toi et toi seul qui peux y répondre.

Ce bilan était prévisible dans ses moindres petits détails sauf pour les naïfs comme ceux qui ont pactisé avec le Satan wahhabite dans la ferveur de la pseudo révolution, serrant la main à R. Ghannouchi.

Comme si un Besancenot pouvait serrer la main à Marine le Pen dont les mains ne sont pas pourtant tachées de sang comme celles de cet ignoble individu avec qui tu avais fait une photo de famille.

Il ne fallait pas laisser la rivière polluée sortir de son lit, il fallait faire le travail en amont et combattre le mal avant qu'il ne se déclare. La politique est aussi de la prévention.

Maintenant que les dégâts sont là, tu peux toujours faire le coq qui chante les pattes dans le fumier.

Qualifier la politique d'Ennahdha , seulement , e réactionnaire wahhabite, c'est tout simplement un manquer de discernement grave, il s'agit d'une politique non seulement fasciste mais surtout nazie et génocidaire.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

serpents

AFP

Guinée-Bissau: beaucoup de serpents et trop peu de traitements

Guinée-Bissau: beaucoup de serpents et trop peu de traitements

Santé

«Pastoria», l'espoir vacillant des victimes de serpents

«Pastoria», l'espoir vacillant des victimes de serpents

Coupé-Décalé

Les serpents de Gbagbo

Les serpents de Gbagbo