mis à jour le

L’AMDH dénonce la montée de la violence

Points: 
L'Association critique «les interventions musclées des forces de l'ordre»
Le ministère de l'Intérieur rejette ces accusations

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) poursuit sa mobilisation en faveur des migrants subsahariens en situation irrégulière. Cette ONG a organisé une conférence, mardi à Rabat, pour dénoncer «les rafles auxquelles avaient procédé les autorités la semaine dernière, dans plusieurs villes du Nord du Maroc, en violation de la loi qui interdit les refoulements collectifs, et qui prévoit l’examen individuel des situations».

Légende Image: 

Des ONG comme l’AMDH déplorent «la montée de la violence à l’égard des migrants subsahariens en situation irrégulière, notamment dans le cadre des rafles lancées dans les villes du Nord»

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

violence

AFP

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

AFP

Kenya: dans la vallée du Rift, la politique nourrit la violence

Kenya: dans la vallée du Rift, la politique nourrit la violence

AFP

Le Burundi s'enfonce dans la violence et la dictature, avertit la FIDH

Le Burundi s'enfonce dans la violence et la dictature, avertit la FIDH