mis à jour le

Des médias chinois confondent vidéo X et exécution capitale

Pékin - Des médias d'Etat chinois souhaitant décrire les exécutions capitales pratiquées aux Etats-Unis ont diffusé des images montrant une femme attachée par des lanières sur un lit, une scène en fait tirée d'une vidéo pornographique intitulée "Injection létale".

Mercredi matin, les captures d'écran de cette vidéo étaient encore visibles sur le site de la très institutionnelle agence Chine nouvelle. Les images ont également été utilisées par le site du journal Global Times...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

médias

AFP

Nigeria: les médias doivent faire preuve de "retenue" dans la couverture de Boko Haram (gouvernement)

Nigeria: les médias doivent faire preuve de "retenue" dans la couverture de Boko Haram (gouvernement)

AFP

Elections au Nigeria: les médias s'organisent pour contrer la désinformation

Elections au Nigeria: les médias s'organisent pour contrer la désinformation

AFP

Une génération de femmes

Une génération de femmes

Chinois

AFP

Aux Comores, la faillite annoncée de l'hôpital chinois de Bambao

Aux Comores, la faillite annoncée de l'hôpital chinois de Bambao

AFP

Zimbabwe: comparution de 7 Chinois pour possession de cornes de rhinocéros

Zimbabwe: comparution de 7 Chinois pour possession de cornes de rhinocéros

AFP

En tournée africaine, le président chinois signe des accords au Rwanda

En tournée africaine, le président chinois signe des accords au Rwanda

vidéo

AFP

Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique

Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique

AFP

Côte d'Ivoire: un festival pour promouvoir l'industrie du jeu vidéo en Afrique

Côte d'Ivoire: un festival pour promouvoir l'industrie du jeu vidéo en Afrique

AFP

Boko Haram: Shekau apparait dans une vidéo après des rumeurs sur sa santé

Boko Haram: Shekau apparait dans une vidéo après des rumeurs sur sa santé