mis à jour le

2è tour de la présidentielle : Youssouf Cissé soutient IBK

Après le premier tour de l'élection présidentielle, l'heure est au positionnement pour les candidats éliminés. Le candidat malheureux Youssouf Cissé a animé une conférence de presse mercredi à la Pyramide du souvenir pour annoncer qu'il soutient Ibrahim Boubacar Keïta du RPM au second tour.

Il a expliqué que son choix est motivé par deux raisons. Il a indiqué avoir défendu des valeurs qui se retrouvent dans le projet de société de celui est arrivé en tête du premier tour d'après les résultats provisoires proclamés par le ministère de l'Administration. Aussi, son soutien à IBK, jurera-t-il, est motivé par une conviction personnelle. 

Parlant de son score au premier tour, le candidat indépendant a expliqué : « c'était ma première fois de participer à une élection mais malgré tout en moins d'une semaine de campagne j'ai pu avoir ce résultat ». 

Youssouf Cissé a expliqué également qu'il s'est appuyé sur ses rapports personnels pour avoir les parrainages. Selon lui, malgré l'absence de l'administration à l'époque dans les régions du nord, le parrainage des élus de ces localités n'a pas été un problème. Youssouf Cissé qui doit tout aux bonnes volontés a réglé la question du parrainage à travers les SMS et les appels téléphoniques. 

Rappelons que le candidat a longtemps séjourné au nord comme magistrat. Celui qui fait office d'émissaire des familles fondatrices de Bamako pour des élections apaisées au Mali, plaide pour la proclamation des résultats 24 heures après la tenue du scrutin.

S. DOUMBIA

 

présidentielle

AFP

Madagascar: les candidats

Madagascar: les candidats

AFP

Le premier tour de la présidentielle en Egypte se tiendra du 26 au 28 mars

Le premier tour de la présidentielle en Egypte se tiendra du 26 au 28 mars

AFP

La légende du foot George Weah remporte largement la présidentielle au Liberia

La légende du foot George Weah remporte largement la présidentielle au Liberia

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles