mis à jour le

Maniema: la gratuité de soins de santé primaire prend fin le 15 août

L'ONG Merlin clôture le 15 août prochain la prise en charge gratuite des soins de santé primaire dans les dix zones de santé du Maniema sur financement de la Coopération britannique de développement international. Lancé en 2010, ce programme concernait des enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes et bien d'autres personnes vulnérables. Cette [...]

Radio Okapi

Ses derniers articles: Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise  La RDC envisage de dépénaliser l'avortement pour lutter contre les bébés abandonnés  RDC: Comment mieux prendre en charge les victimes des viols 

soins

AFP

Burundi: le défenseur des droits de l'Homme Mbonimpa quitte le pays pour des soins

Burundi: le défenseur des droits de l'Homme Mbonimpa quitte le pays pour des soins

AFP

Ebola: pour la Cédéao, le plan d'aide doit aller au-del

Ebola: pour la Cédéao, le plan d'aide doit aller au-del

AFP

Ebola: la France accueille pour des soins une personne contaminée par le virus en Sierra-Leone

Ebola: la France accueille pour des soins une personne contaminée par le virus en Sierra-Leone

santé

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Santé

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

AFP

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé

primaire

AFP

Nigeria: cinq morts dans l'effondrement d'une école primaire

Nigeria: cinq morts dans l'effondrement d'une école primaire

La rédaction

Vers une deuxième semaine de grève dans les lycées, CEM et primaire

Vers une deuxième semaine de grève dans les lycées, CEM et primaire

Actualités

Syndicat du primaire : La rentrée scolaire sera marquée par un manque de plus de 750 instituteurs

Syndicat du primaire : La rentrée scolaire sera marquée par un manque de plus de 750 instituteurs