mis à jour le

Fathi Ayadi , toujours souriant même quand il s’apprête à vous couper la tète

Après avoir lâchement assassiné Mohamed Brahmi , Ali le foutu , a déclaré que le peuple en explosion devait craindre ses dizaines de millions de supporters « qu’il ne va pas appeler mais qu’il va payer« .
Bon …on va calmer tout ça…. pas en « se faisant oublier » comme jèbali pour la grosse M.. mais en élargissant son gouvernement provisoire  à des opposants …
ce qui a chauffé à blanc la Tunisie du nord au sud !
Alors ,le gourou ghannouchi vient à la rescousse … » mais non c’est pas ce qu’il voulait dire il faut juste tracer une ligne rouge : pas de changement on ne change pas une équipe qui assassine…

Et le clou de l’histoire vient de ce sinistre individu -toujours souriant même quand il s’apprête à vous ôter la tète- le président de la choura, suivez bien ce Goebbels des temps de chien , Fathi Ayadi, :
Non il n’est pas question d'élargir le gouvernement à des personnes en dehors de sa secte Ennahdha ….

Que voulez vous qu’il fasse le pauvre Ben Jaâfar ??

D’un coté il y a la centrale syndicale UGTT avec son ultimatum , le tiers de l’assemblée qui s’et retiré , l’UTICA , l’UNFT , la coalition des 12 partis , les familles de feu Chokri Belaid , de Brahmi , des martyrs de châambi , les intellectuels , la population occupant depuis 8 jours l’entrée de l’ANC qui veulent au moins la chute du gouvernement provisoire en entier .
de l’autre coté Ayadi le moustachu  sans barbe , ayadi le barbot , Sihem Bata ,Ali la bombe , Ghannouchi le mahomet ..qui veulent tout garder.

Zakaria Bouker

Gabriel a certainement rendu visite à Ben Jaafar pour lui souffler « arrête les dégâts »

mème

AFP

Centrafrique: même décimée, la LRA de Kony continue d'inquiéter

Centrafrique: même décimée, la LRA de Kony continue d'inquiéter

AFP

L'EI muet sur le massacre en Egypte, dénoncé même par des partisans

L'EI muet sur le massacre en Egypte, dénoncé même par des partisans

AFP

Niger: d'autres soldats américains dans la zone au même moment

Niger: d'autres soldats américains dans la zone au même moment