mis à jour le

Kaya : le Centre Sainte Monique s'électrifie grâce aux bons soins de PPS

Le Centre d'accueil et de formation Sainte Monique de Kaya, chef-lieu de la province du Sanmatenga, s'éclaire désormais grâce à des installations solaires effectuées par l'entreprise Projet Production Solaire (PPS). Dans la journée du mercredi 31 juillet 2013, le directeur général de PPS, Emmanuel Kaboré, est allé constater de visu le travail effectué sur le terrain par ses agents. Il s'est dit satisfait du travail abattu.

Kaya, ville située à 100 kilomètres au nord de la capitale. Localité réputée pour la promotion du cuir, Kaya fait ces derniers temps l'expérience de l'énergie solaire. Parmi les pionniers dans ce domaine, figue le Centre d'accueil et de formation Sainte Monique.

Situé à la sortie sud de la ville, le centre est privé d'électricité. Seules quelques plaques alimentaient à faible capacité les bureaux et les dortoirs. « Avant, si nous allumions les lampes aux environs de 18 heures, à partir de 22 heures, nous n'avions pas de jus. Le courant se coupait », a raconté la s½ur Hélène Sawadogo, l'une des responsables du Centre.

Augmenter la capacité électrique du Centre

Informés de cela, les responsables du diocèse, avec à leur tête, Monseigneur Thomas Sanon, décident alors de renforcer les capacités en électricité. Ainsi, suite à un avis d'appel d'offres, l'entreprise PPS a été retenue pour l'exécution des travaux. « Nous avions pour tâche de prendre en charge à 100% toutes les installations électriques du Centre Sainte Monique. Ces installations sont composées de 4 grands bâtiments : dortoir des filles, les chambres des s½urs, la cuisine et la salle de formation. Nous avons eu l'honneur d'exécuter ce travail d'installation solaire avec 30 panneaux solaires de 10. Ce qui fait 3,1 kilowatt crête de panneaux, une trentaine de batteries de 200 ampères et une puissance de conversion de 9 kilowatts », raconte Emmanuel Kaboré.

Avec cette capacité, les pensionnaires n'auront plus de mal à se faire en matière d'électricité. « Vu la consommation actuelle du centre, qui fait moins des 2/3 de la production, elles peuvent faire des extensions de bâtiments sans problèmes. Mais tout dépendra de ce qu'elles ajouteront comme construction », a ajouté le directeur général de PPS. Mieux, les responsables du Centre ont même la possibilité de construire d'autres bâtiments qui seront alimentés à la même source.

Du matériel de qualité

Tout comme le Centre Sainte Monique, le PPS exige du matériel de qualité pour ces clients. Pour ce chantier de Kaya, les plaques solaires sont de marque SHARP d'origine japonaise, les régulateurs tout comme les convertisseurs sont de la marque STK venant d'Allemagne. « Toute notre gamme de produits sont certifiés ISO 9001. Cela répond à la politique de notre maison qui est de fournir des équipements de qualité avec des garanties très sures », a précisé Emmanuel Kaboré. Ce qui est sûr, ce matériel garanti une sécurité de longue durée à ses utilisateurs. « Une installation bien faite, comme celle d'ici, dure normalement 25 ans. Ce sont les batteries qui devront être changées au bout de chaque 5 ans », a ajouté le directeur général de PPS.

Pour la s½ur Hélène Sawadogo, le temps des délestages est désormais révolu. « Nous allumons toutes les ampoules toute la nuit, nous laissons aussi les réfrigérateurs fonctionner toute la nuit mais il n'y a pas de délestage », a-t-elle indiqué.

Quid de PPS ?

Le PPS est une jeune entreprise spécialisée dans le domaine de l'énergie solaire et de l'optimisation énergétique. Née de la volonté d'un groupe de jeunes professionnels du Burkina Faso, elle a compétence dans les installations électriques solaires, les installations solaires photovoltaïques, les installations de pompes solaires. Elle développe également en son sein des services techniques et professionnels pour faciliter le transfert de technologies au profit du développement des populations, tout en facilitant l'accès aux équipements industriels innovants pour les sociétés du secteur industriel et minier.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

soins

AFP

Les nouvelles technologies transforment l'accès aux soins de santé en Afrique

Les nouvelles technologies transforment l'accès aux soins de santé en Afrique

AFP

Burundi: le défenseur des droits de l'Homme Mbonimpa quitte le pays pour des soins

Burundi: le défenseur des droits de l'Homme Mbonimpa quitte le pays pour des soins

AFP

Ebola: pour la Cédéao, le plan d'aide doit aller au-del

Ebola: pour la Cédéao, le plan d'aide doit aller au-del

PPS

LNT

70 ans du PPS : Ce que je sais du Parti Communiste Marocain…

70 ans du PPS : Ce que je sais du Parti Communiste Marocain…

LNT

Le PPS condamne Lakome

Le PPS condamne Lakome

LNT

#DanielGate: Le PPS se réveille !

#DanielGate: Le PPS se réveille !