mis à jour le

MAP : On n'a exercé aucune censure à l'égard du ministère de la Justice et des Libertés

Rabat - L'agence Maghreb arabe presse (MAP), contrairement à ce qui a été publié par le quotidien Akhbar Al Youm dans sa livraison No 1134 du mardi 6 août 2013, n'a exercé aucune censure ni à l'égard du ministère de la Justice et des Libertés , ni à l'égard du ministre en charge de ce département l'honorable, Mustapha Ramid.

A chaque fois, et comme cela est la règle, que la MAP reçoit un communiqué officiel, adressé à la direction de l'information ou au rédacteur en chef, comportan...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

MAP

MAP

Mohamed Najib Boulif invité du Forum de la MAP mardi 1er octobre

Mohamed Najib Boulif invité du Forum de la MAP mardi 1er octobre

MAP

Mohamed Najib Boulif invité du Forum de la MAP mardi 1er octobre

Mohamed Najib Boulif invité du Forum de la MAP mardi 1er octobre

MAP

MAP : On n'a exercé aucune censure à l'égard du ministère de la Justice et des Libertés

MAP : On n'a exercé aucune censure à l'égard du ministère de la Justice et des Libertés

censure

AFP

Au Maroc, le dessin de presse entre censure et autocensure

Au Maroc, le dessin de presse entre censure et autocensure

Connexion

Au Cameroun anglophone, un village d'irréductibles résiste à la coupure internet

Au Cameroun anglophone, un village d'irréductibles résiste à la coupure internet

Internet

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

justice

AFP

Nigeria: la justice confisque une luxueuse propriété

Nigeria: la justice confisque une luxueuse propriété

AFP

Des proches de Bongo accusés de retarder la succession pour échapper

Des proches de Bongo accusés de retarder la succession pour échapper

AFP

Maroc: la justice ordonne une enquête après une vidéo controversée de Zefzafi

Maroc: la justice ordonne une enquête après une vidéo controversée de Zefzafi