mis à jour le

RDC: le M23 teste une radio pour

Le Mouvement du 23 mars (M23) teste une radio afin de « lutter contre la désinformation » à Goma, capitale de la province instable du Nord-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo, a déclaré mardi le président politique de la rébellion, Bertrand Bisimwa.

« Il y a une de nos radios qui est en train d’être testée sur la fréquence 96.5 FM. Cette radio porte le nom de Dignité FM, elle est testée depuis trois jours », a déclaré à l’AFP Bertrand Bisimwa.

Cette radio vise à « lutter contre la désinformation: certains sont en train d’appeler notre peuple à soutenir la guerre, à prendre les armes les uns contre les autres, mais nous voulons soutenir les négociations » amorcées entre les rebelles et le gouvernement de Kinshasa mais actuellement au point mort à Kampala, en Ouganda, a-t-il ajouté.

Un habitant de Goma joint par téléphone a expliqué que, pour l’heure, la fréquence indiquée n’émettait que de la musique.

« Notre grille des programmes va être montée mais la logique veut que nous allions vers une opinion qui cadre avec la paix. Il y aura des interviews de personnalités et de citoyens qui parlent de la paix. Ne pourront passer que des messages de paix », a précisé Bertrand Bisimwa.

Une source occidentale estime que le matériel utilisé par le M23 a été volé, ce que dément M. Bisimwa. « C’est un matériel que nous avons acheté », a-t-il affirmé.

Le M23 est actif depuis mais 2012 au Nord-Kivu. Après une offensive-éclair, il s’est emparé de Goma qu’il a occupée une dizaine de jours fin novembre. Il s’en est retiré sur pression des Etats de la Conférence internationale sur la région des Grands-Lacs (CIRGL), qui lui avait notamment promis en échange l’ouverture d’un dialogue avec Kinshasa.

Ces négociations, laborieuses, se sont ouvertes début décembre à Kampala et sont désormais au point mort. Jugeant que le gouvernement n’avait pas respecté l’accord ayant conditionné son retrait de Goma, le M23 a menacé samedi de reprendre la ville.

Jeudi, la Mission de l’ONU en RDC a établi une « zone de sécurité » qui comprend Goma et ses environs.

AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

M23

AFP

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

AFP

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés

AFP

RDC: la vie a repris, mais l'occupation par le M23 a laissé des traces

RDC: la vie a repris, mais l'occupation par le M23 a laissé des traces

radio

AFP

RDC: un journaliste de la radio d'Etat tué dans le Nord-est

RDC: un journaliste de la radio d'Etat tué dans le Nord-est

AFP

Amnesty appelle Kinshasa

Amnesty appelle Kinshasa

AFP

Gambie: les autorités ferment

Gambie: les autorités ferment

Goma

AFP

RDC: exercice d'évacuation en cas d'éruption volcanique

RDC: exercice d'évacuation en cas d'éruption volcanique

AFP

RDC: une fillette tuée et 31 Casques bleus blessés

RDC: une fillette tuée et 31 Casques bleus blessés

AFP

RDC: quatre membres d'un collectif citoyen arrêtés

RDC: quatre membres d'un collectif citoyen arrêtés