mis à jour le

Tunisie : Rached Ghannouchi refuse de démissionner

Dans un entretien publié ce mardi par le quotidien La Presse, Rached Ghannouchi, le chef du parti islamiste Ennahda au pouvoir en Tunisie, a exclu toute démission du gouvernement sous la pression de la rue. "Il y a des demandes excessives dont la dissolution d'un gouvernement qui a remporté la confiance du Parlement par le biais de manifestations", a estimé Rached Ghannouchi, dont le parti dirige la coalition gouvernementale. A l'appel de l'opposition, des milliers de manifestants se préparent à descendre dans la rue ce mardi pour réclamer la démission du gouvernement, pointé du doigt suite à la mort de l'opposant Mohamed Brahim. Ce dernier a été criblé de balles devant chez lui par des individus qui circulaient à moto alors qu'ils descendait de voiture.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Tunisie

AFP

L'état d'urgence prolongé de trois mois en Tunisie

L'état d'urgence prolongé de trois mois en Tunisie

AFP

Revisité, l'habit traditionnel revient en force en Tunisie

Revisité, l'habit traditionnel revient en force en Tunisie

AFP

Après l'attentat de Berlin, Merkel met la pression sur la Tunisie

Après l'attentat de Berlin, Merkel met la pression sur la Tunisie