mis à jour le

L’Alliance Chato 2013 soutient IBK

L’Alliance Chato 2013 a décidé de soutenir au second tour de l’élection présidentielle du dimanche 11 août le candidat du RPM, Ibrahima Boubacar Kéïta. Ce soutien, le directoire de l’Alliance le justifie par la convergence des points de vue entre leur regroupement et le projet de société d’IBK pour le Mali.

 

Mme Chato Haidara

Avec 0,76% des voix au 1er tour de l’élection présidentielle du 28 juillet la candidate de l’Alliance Chato 2013, Mme Haïdara  Aïchata Cissé a décidé de soutenir Ibrahima Boubacar Keïta au second tour de l’élection présidentielle du dimanche 11 juillet. Cette déclaration a été rendue publique hier lundi au quartier général de la candidate par le Directeur de campagne, Seydou Traoré. Cette réunion a enregistré la présence des représentants de toutes les régions du Mali, du District de Bamako et de la diaspora.

 

 

Cette rencontre a été l’occasion pour le directoire de l’alliance de se réjouir de la tenue dans le calme du scrutin du 28 juillet. Par la même occasion, son directeur de campagne Seydou Traoré a félicité le peuple malien pour sa participation massive au scrutin du dimanche et aux différents candidats pour leur sens élevé  de la démocratie.

 

S’exprimant sur l’avenir du pays, Seydou Traoré, au nom de l’Alliance Chato 2013, a réitéré son engagement à ½uvrer à la réalisation de son programme économique, social et environnemental intitulé pour un Mali fort  » conçu pour répondre aux aspirations du peuple. C’est pourquoi, après analyse du projet des deux candidats arrivés au second tour, l’Alliance Chato 2013 a décidé de soutenir Ibrahima Boubacar Kéïta et cela compte tenu des similitudes entre leurs projets respectifs dans plusieurs domaines, notamment pour les jeunes, les femmes, le monde rural et la refondation du Mali.

 

L’Alliance appelle par conséquent tous ses militants et ses sympathisants au Mali comme à l’extérieur à accorder leur suffrage au candidat IBK. Elle a exhorté les citoyens, les autorités et les partenaires à ½uvrer pour le bon déroulement du vote. L’Alliance s’est dite persuadée que le sens du patriotisme et de la responsabilité primeront sur toutes les positions partisanes afin que le 2ème tour se déroule dans la sérénité et la transparence.

 Alou B. HAIDARA

 

HousseÏni Amion Guindo dit Poulo face à la Presse :

« Notre soutien à IBK n’est pas le fruit d’un marchandage politique mais la réalisation de l’aspiration de nos militants »

Poulo » Nous déclarons solennellement notre soutien au candidat Ibrahim Boubacar Keïta au 2e tour « . Cette affirmation a été faite par Housseïni Amion Guindo, le candidat malheureux de la CODEM à la présidentielle du 28 juillet. C’était lors d’un point de presse tenu hier lundi 5 août au QG de campagne de son parti. Pour Poulo ce choix n’est pas le fruit d’un hasard mais plutôt en raison des valeurs qu’ils partagent avec IBK notamment au lendemain du putsch du 22 mars durant lequel les deux hommes ont refusé de condamner ou de soutenir officiellement les auteurs de cet acte.

 

 

C’est finalement chose faite. Le candidat arrivé en 5e position lors de la présidentielle du 28 juillet dernier, Housseïni Amion Guindo a décidé de reporter ses 144 336 voix sur celui arrivé en tête de ce scrutin en l’occurrence Ibrahim Boubacar Keïta du RPM. Même si pour beaucoup ce ralliement est logique en raison des relations plutôt bonnes entre les deux hommes, il aura quand même fallu attendre longtemps avant que Poulo ne se déclare en faveur de l’un ou de l’autre candidat.

 

 

Preuve sans doute que des débats et des discussions ont eu lieu au sein des Partis Unis pour la République  (PUR) avant la prise de cette décision. Poulo a néanmoins formulé quelques recommandations qu’il espère voir le candidat IBK mettre en ½uvre une fois élu Président de la République. Il l’appelle à cultiver l’éthique et à entreprendre toutes les actions en vue de la moralisation de la vie publique dans le pays. Et ce afin de redonner l’espoir aux Maliens, renforcer la cohésion sociale et consolider la démocratie. Le candidat de la CODEM se dit également satisfait du résultat auquel le parti est parvenu avec leurs propres efforts. Des propos qui cadrent parfaitement avec le slogan du parti « Comptons d’abord sur nos propres forces « . Il a indiqué que ce résultat ouvrait de grandes perspectives à la CODEM avec qui il faut compter à l’avenir.

 

 

Housseini A. Guindo a profité de l’occasion pour rappeler que contrairement aux dires de certains son soutien au candidat IBK est sans condition mais dicté par la logique de se conformer aux aspirations de la base. D’ailleurs, il défie quiconque même IBK d’affirmer que son ralliement est motivé par un poste ou de l’argent.  Poulo va même plus loin quand il précise que son soutien n’est pas folklorique mais que le parti usera des mêmes moyens qui l’ont conduit à ce résultat sinon plus pour faire gagner le candidat du RPM. Ce qu’il a appelé comme une « réhabilitation de la politique » par les maliens.

 

 

Pour le second tour, le candidat malheureux des PUR espère que les imperfections enregistrées le 28 juillet dernier seront corrigées. Il précise que des milliers de voix même souvent en sa faveur ont été perdues parce que les électeurs ont mis leurs doigts sur la photo plutôt que sur la case. Il demande aussi le changement du type d’encre indélébile car souvent il déborde dans la case dédiée à un autre candidat. Enfin, Poulo estime que le scrutin du 28 juillet dernier est plus une « affaire d’Etat » qu’une simple compétition politique car il a permis à chacun de savoir ce qu’il représente.

Massiré DIOP

 

Le Président du RTD, Dr Hamed Sow l’a déclaré hier à la presse :

« Notre soutien à IBK pour le second tour ne relève pas de l’opportunisme politique »

Hamed Sow

Hamed Sow

C’est au cours d’un point de presse, hier, que le candidat du Rassemblement Travailliste pour le Développement (RTD) à l’élection présidentielle, Dr Hamed Sow a réaffirmé son soutien à Ibrahim Boubacar Kéïta au second tour prévu le 11 août prochain. Selon Dr Hamed Sow, le RTD partage la même vision que le candidat du RPM.  Il s’agit du vrai changement pour un Mali plus fort.

 

Après les résultats provisoires proclamés vendredi par le ministère de l’Administration Territoriale, le Rassemblement Travailliste pour le Développement (RTD) de Dr Hamed Sow a pris note. Hier face à la presse, Dr Hamed Sow, candidat du Rassemblement Travailliste pour le Développement (RTD) a évoqué les raisons qui l’ont  poussé à soutenir Ibrahim Boubacar Kéïta au second tour de la présidentielle, prévu pour ce dimanche 11 août. « Nous avons décidé de soutenir El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta au second tour de la présidentielle parce que nous estimons que c’est le candidat qui partage la même vision que nous. Il s’agit du vrai changement pour un Mali nouveau. Le contexte politique montre qu’IBK porte notre programme de société, qui met l’accent sur la rupture et le changement. Notre soutien à IBK ne relève pas de l’opportunisme politique. Il s’agit de défendre l’intérêt du pays. Et IBK est l’homme de la situation » a-t-il précisé. « Nous allons aider IBK dimanche sans contre partie. Notre objectif n’est autre que l’intérêt du pays » a-t-il déclaré.

 

Dr Hamed Sow estime que son classement à l’élection présidentielle du 28 juillet dernier, est très encourageant dans la mesure où le parti RTD a été  créée, il y a seulement quelques mois. Il s’agit maintenant de préparer l’avenir puisqu’il est convaincu que  le RTD est sur le chemin de la vérité.

 

 

Auparavant, Dr Hamed Sow a évoqué les grandes lignes de son programme de société  axées, sur la lutte contre la corruption, l’amélioration des conditions de vie des Maliens. Ce qui passe obligatoirement par l’augmentation des salaires. C’est pourquoi, il préconise de doubler la masse salariale à 452 milliards d’ici l’horizon 2015. Aux dires de Dr Hamed Sow, la seule façon de combattre la corruption au Mali, c’est bien l’augmentation des salaires.

 

 

Pour Hamed Sow, il faut des hommes compétents pour gérer le pays notamment dans le prochain gouvernement, qui sera formé. « Il ne faut pas  qu’on forme un gouvernement des partis politiques. Il faut prendre des gens à travers leur compétence. Ce sont les hommes qui font l’histoire. Et nous serons très regardants sur le sujet » a déclaré le président du RTD. Pour la gestion des services de l’Etat, il préconise l’organisation d’un concours pour choisir les meilleurs.

   Alou Badra HAIDARA

 

 

La CDS Mogotiguiya se rallie à IBK

M Sangaré dit Blaise

M Sangaré dit Blaise

Le président de la Convention social démocrate (CDS Mogotiguiya), Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise entouré de son Secrétaire politique, Mamadou Falé Coulibaly et de son Secrétaire général, Zoumana N’tji Doumbia a animé hier  lundi un point de presse au siège du parti appelant ses militants à voter au 2è tour pour le candidat Ibrahim Boubacar Keïta.

 

Le candidat de la CDS à l’élection présidentielle du dimanche 28 juillet, Blaise Sangaré l’a affirmé hier, face aux hommes de médias  A ses dires, après avoir été défait honorablement dès le 1er tour dans la course pour la conquête de Koulouba, car classé 12è sur 28 postulants, il devient électeur. De ce fait, il doit choisir parmi les deux premiers celui qui répond à sa vision politique. Ainsi, le candidat malheureux a porté son soutien au président du Rassemblement pour le Mali (RPM), IBK. Ce soutien, à ses dires n’est pas théorique, contrairement à celui de beaucoup d’autres. Car, il  existe un partenariat historique objectif entre son parti et le RPM de IBK.

 

De ce fait, il s’engage à mettre tous les moyens possibles pour augmenter le nombre de votants en faveur de IBK. Il pense que la CDS a été beaucoup affecté par les 400 milles voix nulles. Car, la majorité de ses militants viennent de la campagne et ne savent pas voter.

 

Néanmoins, il se réjouit du résultat obtenu dans les urnes. Il a appelé les deux camps au 2è tour, d’accepter le verdict des urnes.

Falé  COULIBALY

 

Ils  ont dit :Soumeylou Boubèye Maïga

  « IBK est la personne qui peux  redresser le pays »

Someylou Boubèye Maiga

Someylou Boubèye Maiga

« IBK est la personne qui peux reconstruire le pays et le redresser. Pour nous, il est la personne qui incarne celui qui peut porter ce choix et ce projet. C’est par notre conviction et de c½ur  que nous le soutenons. Car, nous nous connaissons depuis des années et nous avons investi nos énergies et nos forces dans le combat de la démocratie et de la liberté depuis plus de 20 ans. Nous espérons que le choix du 11 août va amplifier le choix qui a été déjà fait le 28 juillet dernier ».

 

 

 

Moussa Bocar Diarra :

 » Notre victoire sera éclatante sans tache et immaculée « 

Bocar Moussa Diarra

Bocar Moussa Diarra

« Je félicite le peuple malien d’avoir faire une lecture correcte de la situation du pays et qui s’est engagé à une participation massive au scrutin qui a rehaussé l’image du Mali sur le plan international. Nous sommes très sereins et persuader qu’avec notre candidat IBK c’est le Mali qui va gagner. Le second tour sera le plébiscite que nous attendons avec beaucoup de sérénité vu déjà ce que nous avons montré au premier tour. Nous sommes presque certains que les choses se passeront ainsi même cela ne plait pas  à certains. Notre victoire sera éclatante sans tache et immaculée comme nous le souhaitons et comme tout le peuple malien l’attend ». 

 

IBK interdit à ses partisans l’expression « takaprin »

Lors de sa déclaration préliminaire tenu le dimanche 4 août à son quartier général  de campagne, le candidat du RPM, Ibrahim Boubacar Kéïta a saisi l’occasion pour  lancer un appel de paix et à la retenue à ses partisans lors du scrutin du deuxième tour. De ce fait, il les a invités à ne plus prononcer l’expression « takaprin » qui veut dire « terrasser l’adversaire ». Pour le président IBK, le scrutin doit se dérouler sans incident de la part de ses partisans « Nous devons enfin préserver l’esprit de paix qui a prévalu tout au long du processus électoral, et ne pas tomber dans le piège des provocations ».  

 

     Rassemblés par Bandiougou DIABATE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Chato

La Rédaction

Présidentielle, second tour : l’alliance Chato 2013 soutient Ibrahim Boubacar Keita

Présidentielle, second tour : l’alliance Chato 2013 soutient Ibrahim Boubacar Keita

La Rédaction

Campagne électorale : Tombouctou accueille « Soumi » et « Chato »

Campagne électorale : Tombouctou accueille « Soumi » et « Chato »

L'Indépendant

Présidentielle 2013 : Mme Haïdara Chato séduit les koulikorois

Présidentielle 2013 : Mme Haïdara Chato séduit les koulikorois

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles