mis à jour le

Pas de bousculade à la gare routière du Caroubier

Selon la chargée d'étude commerciale à la Sogral, l'offre dépasse la demande en raison des vacances d'été.   F inies les bousculades et les bagarres pour trouver une place dans un bus. Les voyageurs qui se déplaceront cette année pour passer l'Aïd en famille pourront effectuer leur voyage dans de bonnes conditions. Les usagers de la gare routière d'Alger (Sogral) n'auront pas à attendre des heures pour rejoindre leur famille durant ces jours de l'Aïd. «L'offre dépasse la demande», assure Feriel Habbar, attachée commerciale à la Sogral. Environ 52 000 voyageurs par jour sont attendus à l'occasion de l'Aïd El Fitr. 1033 départs ont lieu quotidiennement. Les lignes semblent renforcées. Le grand rush que connaît cette seule infrastructure de transport routier de la capitale pourra être maîtrisé cette année. Durant cet été, cette gare interwilayas a vu le passage de 17 000 voyageurs quotidiennement. «La plupart des familles ont pris leurs précautions pour se déplacer quelques jours avant l'Aïd. D'autant plus que l'Aïd coïncide avec les vacances, ce qui aide ces familles à bien gérer leurs déplacements», explique Mme Habbar. Cette dernière assure qu'un programme supplémentaire est prévu en cas d'éventuel afflux de voyageurs. «On peut créer de nouveaux départs. Chaque transporteur a un bus de réserve», assure Mme Habbar, qui précise que Sogral peut également improviser des destinations en fonction de la demande. A titre d'exemple, Sogral peut solliciter un opérateur qui assure la ligne Alger-Constantine pour continuer jusqu'à Annaba. Le premier départ est programmé à 4h et le dernier à 23h59. Par ailleurs, les transporteurs marqueront une pause vers 18h avant de reprendre le trafic à 21h pour permettre aux voyageurs de rompre le jeûne. Parmi les 5 zones que compte cette gare, la plus prisée est la destination de l'Est. Durant la journée de dimanche, la quatrième zone, qui comporte tous les départs vers l'Est, a recensé 3300 voyageurs vers cette destination. Il convient de rappeler que les années passées, la gare routière d'Alger a toujours été prise d'assaut par les voyageurs durant les jours de l'Aïd ou de fêtes nationales, en raison surtout d'un grand nombre de travailleurs de la capitale rentrant chez eux pour passer les jours fériés avec leurs proches. Des centaines de voyageurs se bousculaient à l'entrée ou devant le guichet pour rejoindre le plus rapidement leurs familles. L'éloignement et la hâte de voir sa famille font que tout le monde veut rentrer en même temps.    

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

bousculade

AFP

Le bilan de la bousculade de La Mecque dépasse les 2.100 morts

Le bilan de la bousculade de La Mecque dépasse les 2.100 morts

AFP

Le bilan de la bousculade de La Mecque approche les 2.000 morts

Le bilan de la bousculade de La Mecque approche les 2.000 morts

AFP

Le bilan de la bousculade de La Mecque s'alourdit

Le bilan de la bousculade de La Mecque s'alourdit