mis à jour le

Marilyn Monroe à Jackie Kennedy: "Je couche avec votre mari"

Marilyn Monroe ne souhaitait nullement cacher la liaison qu'elle entretenait avec l'ancien président américain, JFK. La star avait été jusqu'à téléphoner à l'épouse de celui-ci pour la mettre au courant.

C'est ce que l'on apprend notamment dans l'ouvrage de Christopher Andersen "These Few Precious Days: The Final Year of Jack with Jackie (Ces quelques jours précieux: la dernière année de Jack et Jackie) qui sort ce mardi aux Etats-Unis et dont le New York Daily News vient de diffuser quelques extraits.

Infidélités

Selon cette biographie de l'ancien couple présidentiel américain, Jackie Kennedy était parfaitement au courant des nombreuses infidélités de son mari. Elle n'en faisait d'ailleurs pas un drame. "Cela la rendait folle mais elle était capable de fermer les yeux du moment que John ne l'humiliait pas publiquement et restait discret. Elle était convaincue qu'elle était la seule femme que John aimait".

Seule la liaison que son mari entretenait avec la star hollywoodienne, Marilyn Monroe, la dérangeait au plus haut point. "Elle voulait éviter un scandale qui aurait anéanti la réputation de son époux, détruit son mariage et l'aurait tournée en ridicule aux yeux du public", apprend-on.

"Je couche avec votre mari"

Marilyn Monroe, quant à elle, semblait bien déterminée à prendre la place de Jackie Kennedy. La comédienne et chanteuse avait d'ailleurs été jusqu'à contacter sa rivale pour tout lui raconter. Et la réaction de la première dame n'était probablement pas celle qu'elle attendait. "Marilyn, vous allez épouser Jack, c'est formidable. Vous allez déménager à la Maison Blanche et vous devrez assumer les responsabilités de First Lady. Moi, je m'en irai et c'est vous qui aurez tous les problèmes", lui aurait rétorqué l'épouse de JFK.

Addiction du couple

Dans son livre, le journaliste Christopher Andersen revient également sur un autre problème du couple qui était, selon des proches, complètement dépendant aux médicaments. Selon des témoignages, au moment de la crise des missiles de Cuba en 1962, le médecin personnel du président lui aurait administré régulièrement des amphétamines et des stéroïdes. Et la First Lady aurait également reçu des injections.

7sur7.be

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye