mis à jour le

Syrie: les rebelles prennent une base aérienne clé à Alep

Les rebelles se sont emparés mardi d’une base aérienne stratégique près d’Alep, dans le nord du pays, après plusieurs mois de combats, a rapporté une ONG syrienne.

Au même moment, les troupes du régime ont effectué plusieurs raids aériens contre des localités tenues par les rebelles dans la province d’Alep, a ajouté l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

“Les combattants de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) et d’autres groupes rebelles ont pris à l’aube le contrôle totale de la base de Mennegh”, au nord d’Alep, a précisé l’Observatoire.

Les groupes rebelles tentaient de prendre cet aéroport militaire depuis environ huit mois, pour empêcher le régime d’utiliser ses appareils pour bombarder les zones sous leur contrôle.

Ils assiégeaient la base depuis décembre 2012 et avaient mené  des dizaines d’assaut la base, selon l’ONG qui se base sur un large réseau de militants et de médecins à travers le pays

A Damas, la télévision officielle a donné des versions contradictoires. Elle a d’abord annoncé que “les membres des forces défendant l’aéroport de Mennegh sont tous sains et saufs et que les groupes terroristes subissent des pertes énormes autour de l’aéroport et à l’intérieur”, puis elle a souligné qu’il “n’y a ni armes ni avions dans l’aéroport qui est inutilisable”, avant de dire que l’armée “résistait avec succès à l’assaut”.

La prise de contrôle de la base est survenue au lendemain d’un nouvel assaut lancé par une attaque suicide des rebelles, selon l’OSDH. Un rebelle “s’est fait exploser dans un véhicule blindé à l’entrée des bâtiments abritant le QG de la base”.

Il était de nationalité saoudienne, selon le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Après l’explosion, les rebelles aidés des combattants jihadistes ont attaqué et détruit plusieurs véhicules de l’armée, tué un nombre indéterminé de militaires et se sont emparés du complexe, a ajouté l’ONG.

Il y a quelques mois, les rebelles avaient pris le contrôle de l’aéroport militaire Al-Jarrah et la Base 80, chargée d’assurer la sécurité de l’aéroport international, également dans la province d’Alep.

L’aéroport international d’Alep, et les bases aériennes de Kwayress et Nairab sont toujours aux mains des troupes du régime.

Cette victoire a été accueillie par des klaxons, des tirs en l’air et du slogan “Dieu est Grand” dans les rues de Tariq al-Bab, un quartier rebelle d’Alep, selon une vidéo tournée et distribuée par les militants anti-régime.

Pour sa part, l’aviation syrienne a mené le matin plusieurs raids contre des localités tenues par les rebelles dans la province d’Alep. A Azaz, près de la frontière turque, trois civils sont morts par des barils d’explosifs lancés à partir d’un avion et des attaques similaires ont eu contre al-Bab et Atarib.

Dans la ville même d’Alep, au moins cinq personnes, dont deux femmes et deux enfants ont été tuées lors d’un bombardement contre un marché dans le quartier rebelle de Soukkari, selon l’OSDH.

Alors que les rebelles élargissent leur contrôle sur le nord de la Syrie, les forces du régime maintiennent leur emprise sur l’Ouest et le Centre, accentuant le partage de facto du pays, avec les combattants kurdes voulant instaurer une région autonome dans le Nord-Est.

LNT / AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

rebelles

AFP

RDC : la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents

RDC : la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents

AFP

Soudan du Sud: 56 rebelles et 4 soldats tués dans des combats

Soudan du Sud: 56 rebelles et 4 soldats tués dans des combats

AFP

Nigeria: des rebelles revendiquent une attaque contre un oléoduc

Nigeria: des rebelles revendiquent une attaque contre un oléoduc

Alep

satarbf

SYRIE : L’armée lance une grande offensive pour libérer Alep

SYRIE : L’armée lance une grande offensive pour libérer Alep

Algérie

Le drame des réfugiés syriens

Le drame des réfugiés syriens