mis à jour le

Programme communautaire de développement de la Cedeao : Les acteurs en conclave pour finaliser le document

L'Hôtel Salam a servi  de cadre, à l'ouverture des travaux de la réunion technique sur le dispositif d'analyse d'impact, de suivi-évaluation et de financement du programme communautaire de développement de la Cédéao  ( PCD).  C'était sous la présidence du ministre de l'Economie et de l'Action humanitaire, Mamadou Amory Traoré, en présence du commissaire en charge des politiques macro-économiques de la Cédéao, Dr. Ibrahim Bocar Bah.

L'objectif visé par cette réunion consiste à développer un dispositif de suivi-évaluation et d'analyse d'impact du PCD. Elle offre également l'opportunité d'engager la réflexion sur le financement du PCD, avec une focalisation particulière sur les financements dits innovants, qui sont de plus en plus appelés à suppléer les fonds encore insuffisants issus des canaux classiques de mobilisation des ressources.
Il est également attendu de cette rencontre le partage et la finalisation d'une application de gestion des fiches projets PCD.

Selon le commissaire en charge des politiques macro-économiques de la Cédéao, Dr. Ibrahim  Bocar Bah, la formulation du PCD s'inscrit dans le cadre des initiatives prévues, en vue de rendre opérationnelle la vision 2020 des chefs d'Etats et de gouvernements de la Cédéao. Cette vision a pour ambition principale de faire passer la communauté d'une « Cédéao des Etats  » à une « Cédéao des peuples « .

A l'en croire, des résultats probants ont été enregistrés depuis que le processus de formulation du PCD a atteint sa vitesse de croisière en 2010. Il a cité par exemple la finalisation de l'inventaire et de l'analyse des stratégies, programmes et projets de développements pour l'ensemble  des Etats membres ; près de 36 organisations inter-gouvernementales ainsi pour les principaux réseaux régionaux de la société civile, du secteur privé et du secteur de la recherche.

Le processus de formulation du PCD a également  permis de bâtir un réseau de partenariat dynamique et fécond entre les acteurs majeurs de l'intégration régionale, en l'occurrence les Etats membres, les OIG, les acteurs non étatiques et les partenaires au développement, a-t-il ajouté.

Le ministre de l'Economie et  l'Action humanitaire, Mamadou Amory Traoré, a d'abord remercié au nom du gouvernement du Mali, la commission de la Cédéao pour le choix porté sur notre pays pour abriter la présente rencontre.

Cette rencontre, explique-t-il,  découle de la volonté exprimée par les chefs d'Etats et de gouvernements en juin 2007 à Abuja, de passer d'une « Cédéao des Etats  » à une « Cédéao des peuples » à l'horizon 2020. A l'en croire, « avec l'élaboration de la 1ère version du document régional PCD, notre région vient de franchir un grand pas en matière de dispositif de référence pour l'élaboration et le pilotage des politiques macroéconomiques à moyen et long terme. Il s'est dit persuadé que les participants apporteront une contribution pertinente en vue d'assurer à la rencontre un succès éclatant.
Ben Dao

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

programme

AFP

Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima

Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima

AFP

Programme chargé pour Macron au Mali

Programme chargé pour Macron au Mali

AFP

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

développement

AFP

"La culture a un rôle majeur pour le développement de l'Afrique", selon Magic System

"La culture a un rôle majeur pour le développement de l'Afrique", selon Magic System

AFP

Maroc: le développement du nord est une "priorité stratégique"

Maroc: le développement du nord est une "priorité stratégique"

AFP

Afrique: un tiers des pays ont des niveaux de développement humain moyens ou élevés

Afrique: un tiers des pays ont des niveaux de développement humain moyens ou élevés

Cédéao

AFP

Togo: la Cédéao appelle pouvoir et opposition

Togo: la Cédéao appelle pouvoir et opposition

AFP

La Cédéao donne son accord de principe pour l'adhésion du Maroc (déclaration finale)

La Cédéao donne son accord de principe pour l'adhésion du Maroc (déclaration finale)

AFP

Le Maroc demande officiellement

Le Maroc demande officiellement