mis à jour le

Indemnisation des ex-travailleurs d’Air Afrique : Les chèques remis aux ayants droits

Après avoir couru derrière le paiement de leurs dus consécutifs à la liquidation de Air Afrique, les ex-travailleurs de cette défunte Compagnie aérienne ont reçu leurs chèques ce matin.

Il s'agit des ex-agents d'Air Afrique, dont les montants devant être perçus dépassent quatre millions de F Cfa. A l'exception, bien sûr, de trois ex-agents, qui, parce qu'ils traînent des maladies assez graves, ont été indemnisés à hauteur de 20 millions de Francs Cfa.

Et ce, à l'occasion d'une cérémonie présidée par le ministre des Infrastructures et des Transports. Mais il y a eu un trou noir, concernant cette fête. Car certains ex-agents ont tenu à jeter du sable dans celle-ci, au motif que les choses ne se sont pas passées dans les règles de l'art Suffisant pour qu'on leur refuse l'accès du hangar des pèlerins.

Pour rappel, ils sont, au total, deux-cent-cinquante pères et mères de familles à être concernées par le paiement des indemnités en question.

REWMI.COM/MSD

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: un homme inculpé pour avoir voulu tuer des membres du gouvernement

Afrique du Sud: un homme inculpé pour avoir voulu tuer des membres du gouvernement

AFP

Afrique du Sud: nouvelle manifestation contre Zuma

Afrique du Sud: nouvelle manifestation contre Zuma

AFP

Afrique du Sud: coup d'arrêt pour le futur programme nucléaire

Afrique du Sud: coup d'arrêt pour le futur programme nucléaire

droits

AFP

Burundi: la plus ancienne ligue des droits de l'homme "radiée"

Burundi: la plus ancienne ligue des droits de l'homme "radiée"

AFP

Centrafrique: les violations des droits de l'homme en hausse, selon l'ONU

Centrafrique: les violations des droits de l'homme en hausse, selon l'ONU

AFP

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme