mis à jour le

Le retrait de la grâce au dénommé Daniel Fina, illustre le souci de SM le Roi de protéger les droits des enfants victimes (Manar Sellimi)

Le retrait de la grâce royale accordée au criminel espagnol Daniel Galvan Fina illustre le souci de SM le Roi de protéger les droits des hommes et ceux des enfants victimes d'abus, a indiqué Manar Sellimi, président du Centre maghrébin des études sécuritaires et des analyses des politiques.

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: Aide marocaine au peuple malien: l'hôpital de campagne marocain en cours d'installation  Les initiatives solidaires du Maroc confortent sa position d'acteur incontournable en Afrique de l'Ouest (universitaire)  La cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la FP, une consécration de l’engagement royal en faveur de la promotion du secteur (ministre) 

retrait

AFP

Kenya: l'opposant Odinga annonce son retrait de la présidentielle du 26 octobre

Kenya: l'opposant Odinga annonce son retrait de la présidentielle du 26 octobre

AFP

Centrafrique: l'ONU discute avec Brazzaville du retrait des soldats congolais

Centrafrique: l'ONU discute avec Brazzaville du retrait des soldats congolais

AFP

Sahara occidental: espoir d'un règlement après le retrait du Front Polisario

Sahara occidental: espoir d'un règlement après le retrait du Front Polisario

roi

AFP

Surprise et préoccupation au Swaziland, rebaptisé par son roi

Surprise et préoccupation au Swaziland, rebaptisé par son roi

AFP

Le roi du Swaziland rebaptise son pays "eSwatini"

Le roi du Swaziland rebaptise son pays "eSwatini"

AFP

RDC: le roi du pain

RDC: le roi du pain

droits

AFP

Au Liberia, la population veut voir enfin reconnus ses droits sur la terre

Au Liberia, la population veut voir enfin reconnus ses droits sur la terre

AFP

"Forte détérioration" des droits de l'homme en Guinée équatoriale, selon l'UE

"Forte détérioration" des droits de l'homme en Guinée équatoriale, selon l'UE

AFP

Les Berbères au Maghreb: beaucoup de revendications, quelques droits

Les Berbères au Maghreb: beaucoup de revendications, quelques droits