mis à jour le

On vous le dit

Améliorer l'accueil des Algériens établis à l'étranger   Le secrétaire d'Etat chargé de la Communauté  nationale à l'étranger, Belkacem Sahli, a affirmé, hier à Alger, que des efforts  visant l'amélioration des conditions de transport et d'accueil des Algériens établis à l'étranger, «vont se poursuivre». «Les efforts engagés pour transporter et accueillir en Algérie les membres  de notre communauté établie à l'étranger vont se poursuivre», a-t-il expliqué dans une déclaration à la presse en marge d'une visite d'inspection à la gare maritime au port d'Alger. A cette occasion, M. Sahli a écouté les doléances des passagers du navire Tariq Ibn Ziyad, arrivé à Alger vers 10h30 en provenance de Marseille. Leurs préoccupations ont porté notamment sur «la cherté du billet  et des frais du transport de véhicules par bateau» ainsi que «le manque de  commodités et de confort à bord des navires algériens». M. Sahli a, dans ce sens, précisé que le paquebot Tariq Ibn Ziyad  sera mis à l'arrêt en 2015, date à laquelle il aura atteint vingt ans d'âge, ajoutant que l'Algérie compte acquérir «trois nouveaux navires de transport de voyageurs au cours des trois prochaines années».   Une administration ingrate   Des cadres du ministère du Commerce ont été éc½urés par l'ingratitude de l'administration à leur égard après leur mise à la retraite. Après plusieurs années de «bons et loyaux» services, les sept cadres ont été convoqués le même jour au siège de leur direction pour recevoir les papiers administratifs de leur mise à la retraite, dans une ambiance sobre, sinon carrément froide. Ils sont partis comme s'ils n'avaient jamais existé. Pas un mot de remerciement, pas de cérémonie d'adieu comme cela se faisait auparavant, du temps où les ½uvres sociales du ministère activaient normalement. Selon eux, ils ne cesseront jamais de s'interroger sur cette attitude de leur hiérarchie, d'autant que leur parcours professionnel a été irréprochable. Mouvement dans le corps de la gendarmerie à Blida   Blida a son nouveau commandant du groupement de la Gendarmerie nationale. Il s'agit du lieutenant colonel Bouceka Mahfoud, qui vient de prendre ses fonctions. Il a eu son premier contact, samedi, avec la presse pour communiquer les activités de son secteur à Blida, et ce, en présence du colonel Kerroud Abdelhamid, chargé de la communication de la Gendarmerie nationale et de ses adjoints. Le lieutenant colonel Bouceka Mahfoud a occupé le même poste à Skikda et remplace Dounia Mohamed Nadjib affecté à la tête de l'Ecole de la police judiciaire de la gendarmerie de Zéralda. De même, un nouveau commandant de la compagnie de Blida vient aussi d'être installé. Il s'agit du commandant Berras Djallil, venant de Boumerdès, qui remplace le commandant Oualid Zaâboub affecté à la tête de la compagnie de Chéraga. Ils auront désormais une lourde responsabilité dans leur lutte contre la hausse de la criminalité et des accidents de la circulation. Hécatombe     Quatre personnes ont trouvé la mort et 11 autres ont été blessées dans deux accidents de la route survenus, samedi soir à Aïn Bessam et Bordj Khris, dans la wilaya de Bouira, selon la Protection civile.  Le premier accident, dû à une collision entre deux véhicules,   est survenu sur la RN18, reliant Aïn Bessam à Bir Ghbalou. On y a déploré 2 décès et 6 blessés, a précisé la même source.           La seconde collision, survenue sur le CW 20, reliant le village de Tighzine  à Bordj Khris, a causé la mort de 2 personnes et des blessures diverses à 5 autres. 16 accidents ayant entraîné la mort de 5 personnes et causé des blessures à 26 autres, ont été enregistrés par la Protection civile du 1er au 4 août. Un commerçant retrouvé mort dans son domicile   Un jeune commerçant, B.B., originaire de la wilaya de Tiaret, a été retrouvé mort, dans la nuit de vendredi à samedi, à son domicile situé à In Salah (700 km du chef-lieu de wilaya de Tamanrasset), a-t-on appris, hier, de sources sécuritaires. Selon nos informations, l'alerte a été donnée par un voisin après avoir senti une odeur inhabituelle. Arrivés sur place, les agents de la Protection civile ont évacué le corps de la victime vers la morgue de l'hôpital de Tamanrasset, pour autopsie. Le défunt, âgé de 44 ans, aurait été assassiné pour des raisons non encore connues, eu égard aux blessures relevées sur son corps.