mis à jour le

Le terrorisme à Châambi passe à une vitesse supérieure

Un soldat a trouvé la mort et sept autres ont été blessés, dans l’explosion d’une mine antichar survenue ce dimanche 4 août, à Jbel Châambi ( centre-ouest tunisie ). Et il ne s'agit donc plus , cette fois-ci, d'une de ces mines artisanales bricolées. Les terroristes passent donc manifestement à la vitesse supérieure. La mine a explosé au passage d'un char qui participait à un ratissage de la zone, indique une source militaire citée par l'agence TAP.

La même source précise que le caporal chef ,Abdelaziz Dhahri , qui pilotait le char a été tué dans l'opération est. Les sept blessés ont été héliportés d’urgence vers l’hôpital militaire, à Tunis.

Pour rappel, des sources sécuritaires, ont affirmé que l'armée nationale aurait tué dix terroristes lors des affrontements qui ont eu lieu dans la soirée de samedi 3 aout , dans la région Aouled Nasrallah située dans la délégation de Foussana dans le gouvernorat de Kasserine.

A noter également que trois terroristes ont été arrêtés alors qu'un quatrième a été grièvement blessé pendant les affrontements.

Le gouvernement provisoire ,dominé par les islamiste nahdhaouis ,avait toujours nié l’existence de camps d’entrainements terroristes en Tunisie . Sa complicité avec la terreur n’est plus à démontrer . La semaine dernière neuf soldats ont été sauvagement tués ( carrément égorgés ) par les enfants de la caste nahdhaoui et son gourou Rached Ghannouchi .

Mise à jour à 21h : un second mort
L’explosion d’une mine antichar, dimanche après-midi, à Jbèl Châambi a fait un second mort, portant à deux le nombre de militaires tués lors de cette explosion, apprend la TAP de source militaire.

Le second militaire tué a succombé à ses blessures à l’hôpital régional de Kasserine et sa dépouille sera transférée vers l’hôpital militaire de Tunis, indique-t-on de même source.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

terrorisme

AFP

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme

Djihadisme

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Terrorisme

L'Etat islamique menace l'Algérie

L'Etat islamique menace l'Algérie