mis à jour le

Présidentielle, second tour : « Le scrutin du 11 AoÛt sera une nouvelle élection ET non un rajout de voix » – estime Soumaïla Cissé –

C'est serein et surtout très confiant pour le second tour de l'élection présidentielle, que le candidat de l'Union pour la République et la Démocratie (URD), Soumaïla Cissé a rencontré vendredi après midi, la presse nationale et internationale pour donner son analyse du scrutin du 28 juillet et se projeter pour la seconde manche de ce scrutin prévu pour le 11 août.

Dans une introduction liminaire, Soumaïla Cissé a rendu un hommage mérité au peuple malien pour sa forte mobilisation le 28 juillet. « Cette forte mobilisation a démontré au monde entier que nous ne désespérons pas de notre grande nation et de notre vieux pays. Je voudrai saluer tout particulièrement les centaines de milliers d'électeurs et d'électrices dont la confiance me permettent  d'être présent au second tour de cette élection présidentielle. Cependant, l'arbre de la grande mobilisation du peuple malien le 28 juillet, ne doit pas cacher la forêt de l'impréparation, de la mauvaise organisation et de la fraude qui, ont caractérisé ce premier tour. En vue donc du deuxième tour, j'invite le gouvernement et les partenaires du Mali à prendre des mesures vigoureuses pour permettre l'expression claire et nette de la volonté du peuple » a-t-il introduit en insistant sur la nécessité d'inclure les refugiés dans le processus. Le candidat Cissé rappellera aussi les multiples entraves qui ont empêché le vote dans les ambassades et les consulats.

Après cette introduction les journalistes sont entrés dans le vif du sujet. Les confrères poseront des questions au candidat de l'URD, sur la situation de ses alliés notamment les partis membres du FDR, les soupçons de fraudes massives, la sortie controversée du ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de l'Aménagement du territoire, mais aussi et surtout sur la stratégie de candidat pour inverser la tendance et même gagner l'élection présidentielle.

« Le scrutin du 11 août sera une nouvelle élection et non un rajout des voix », a-t-il indiqué en appelant l'administration à la correction et la rectification des imperfections constatées lors du scrutin du 28 juillet. Le candidat de l'Union pour la République et la démocratie s'est inquiété du pourcentage très important de bulletins nuls et le nombre important de bulletins de vote qui ont circulé à travers le pays, avant même l'opération de vote. « Pour le second tour, je propose que le bulletin de vote soit signé par les deux délégués des candidats dans les bureaux de vote. A l'administration, nous prônons la neutralité. J'exige que des mesures concrètes soient prises pour juguler la fraude en mettant fin au système de bureaux de vote parallèles et officieux, en sécurisant le bulletin de vote et le processus de dépouillement. La campagne reprend et nous allons nous réorganiser pour affronter ce second tour avec sérénité, mais aussi vigilance pour que les irrégularités du premier tour soient corrigées. Et si chaque acteur du processus joue sa partition, nous aurons un second tour transparent », a-t-il déclaré.

Très confiant, Soumaïla Cissé indiquera que la victoire est toute proche. Le candidat de l'URD a rendu hommage à ses alliés pour leur soutien fraternel.

D. DJIRE

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

scrutin

AFP

Kenya: 5 millions d'électeurs supplémentaires pour le scrutin d'août

Kenya: 5 millions d'électeurs supplémentaires pour le scrutin d'août

AFP

Le Lesotho aux urnes pour un scrutin législatif incertain

Le Lesotho aux urnes pour un scrutin législatif incertain

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

août

AFP

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

AFP

Epidémie de fièvre au Niger: 32 morts depuis fin août

Epidémie de fièvre au Niger: 32 morts depuis fin août

AFP

Zambie: l'élection présidentielle fixée au 11 août 2016

Zambie: l'élection présidentielle fixée au 11 août 2016

nouvelle

AFP

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

AFP

ONU: 2016, nouvelle année record pour les déracinés dans le monde

ONU: 2016, nouvelle année record pour les déracinés dans le monde

AFP

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali