mis à jour le

Basket-ball, play off : Le stade malien déroule face au Djoliba

La joie des stadistes à la fin de la rencontre

Comme l'année dernière, les Stadistes ont plié l'affaire en trois journées face au grand rival djolibiste battu 3-0. Chez les Messieurs en revanche le suspens reste encore entier entre le Réal et l'USFAS avec toutefois un léger avantage pour les Scorpions qui mènent 2-1

 

Le Stade malien confirme sa suprématie sur le basket-ball national, du moins chez les dames. Samedi, l'équipe du complexe sportif de Sotuba a remporté le titre de champion du Mali pour la troisième fois d'affilée, s'imposant facilement 3-0 face au Djoliba. Les Play off, faut-il le rappeler avaient commencé jeudi dernier et d'entrée de jeu, les Blanches ont affiché leurs ambitions en dominant le Djoliba par le score sans appel de 63-37. 24h plus tard, la capitaine Fatoumata Bagayoko et ses coéquipières ont remis ça en infligeant un cinglant 85-62 à leurs adversaires. Visiblement en grande forme, les Stadistes ne laisseront pas traîner les choses longtemps puisqu'elles vont plier l'affaire lors de la troisième journée face à des Rouges complètement débordées par la tournure des événements. En atteste le score du match : 88-53 pour les championnes du Mali, soit 35 points d'écart. Une véritable correction pour les pensionnaires de Hérémakono qui ont assisté impuissantes à la démonstration de leurs adversaires. L'équipe du technicien Sory Diakité s'est appuyée sur trois choses pendant ces play off : une bonne défense, une bonne récupération au niveau des rebonds défensifs et offensifs et l'adresse des pivots Kankou Coulibaly et Djenebou Sacko. S'y ajoute l'adresse dans les shoots à distances du duo Fatoumata Bagayoko-Awa Diallo. Le Stade malien a ainsi stoppé net le Djoliba et remporté le titre de champion sans forcer son talent. Les Djolibistes ont beau critiqué l'arbitrage, les scores sont là qui attestent de la suprématie du Stade malien. Il faut dire que le Djoliba a étalé beaucoup de lacunes lors de ces play off. Non seulement, l'équipe est apparue fébrile en défense mais elle a également manqué d'application dans les moments cruciaux. Et pour ne rien arranger à l'affaire, les Rouges ont trop souffert de l'absence du pivot Aminata F. Traoré et du faible rendement des meneuses Fanta Charles Guindo et Aminata Sissoko. Mais les lacunes étalées par le Djoliba n'enlèvent rien au mérite du Stade malien dont c'est le troisième titre d'affilée. Il faudra fouiller dans les annales de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB) pour trouver trace de l'exploit que vient de réaliser l'équipe du technicien Sory Diakité. Sauf erreur de notre part, jamais dans l'histoire du basket-ball national, le Stade malien n'avait réalisé une telle performance face au Djoliba à ce niveau de compétition, c'est-à-dire les play off. Samedi, la 3è journée était celle de la dernière chance pour les Rouges pour relancer les débats. La partie a démarré de façon timide avec un quart temps initial plutôt pauvre. Après 8 minutes de jeu le score était de 7-9 pour le Stade malien. Finalement les deux équipes boucleront le quart temps initial à égalité 14-14. Le 2è quart temps sera plus animé. Djénéba Sacko et ses partenaires reviennent dans le jeu avant de prendre la direction des opérations pour ne plus la quitter jusqu'à la fin de la rencontre. Les deux équipes regagneront les vestiaires sur une large avance du Stade 43-17, soit 26 points de différence. C'est dire que les Djolibistes n'ont marqué que trois points au deuxième quart temps. A la reprise le Djoliba se réveille et fait bonnes impressions. Sous l'impulsion d'Aminata Madani Mariko présente sur les rebonds défensifs et offensifs, passeuse, le pivot du Djoliba illumine la partie par sa belle prestation. Dans les gradins, les supporters rouges explosent de joie. Les Djolibistes sèment la panique dans le camp adverse mais l'euphorie sera de courte durée puisque le Stade malien reprend rapidement l'avantage et ne lâchera plus prise. Après une mi-temps bouclée 43-17, les triples championnes du Mali dominent également le troisième quart temps avant de s'imposer au finish 88-53, soit 35 points de différence. Le miracle ne s'est donc pas produit pour le Djoliba qui retrouvera à nouveau le Stade malien le 17 août prochain au stade du 26 Mars pour la finale de la Coupe du Mali. Ce sera l'occasion pour les Rouges de prendre leur revanche sur les Stadistes, mais après la démonstration faite par les championnes du Mali, on imagine mal celles-ci échouer face à leurs grandes rivales. «Aujourd'hui je suis l'homme le plus heureux du monde car c'est mon premier titre de champion du Mali en temps qu'entraîneur, a indiqué Sory Diakité après le sacre de son équipe. « Maintenant mon objectif c'est la Coupe du Mali, si les filles continuent sur cette lancée rien ne nous empêchera de réaliser le doublé. Nous dédions ce titre à Mady Fofana qui nous a quitté ce matin (samedi matin ndlr)», ajoutera le technicien. Chez les messieurs le Réal devra encore patienter pour connaître son sort. Pourtant, la compétition avait bien commencé pour les joueurs de Zoumana Coulibaly qui ont remporté les deux premiers matches (2-0). Il suffisait alors aux Scorpions de gagner lors de la troisième journée pour être sacrés champions du Mali. Mais contre toute attente ce sont les Militaires qui se sont imposés lors de la troisième journée, relançant ainsi la compétition. Les Noirs et Blancs ont, semble-t-il, cru que l'affaire était en poche après leur victoire lors des deux premières journées. Ils ne peuvent donc s'apprendre qu'à eux mêmes pour avoir minimisé leurs adversaires et pensé que rien de grave ne pouvait leur arriver. Désormais, tout est possible pour les deux équipes, surtout quand on se rappelle que l'année dernière, le Réal avait remporté les deux premières journées face au Stade malien pour ensuite laisser filer le titre. L'histoire va-t-elle se répéter pour les Scorpions ? On aura un premier élément de réponse dès aujourd'hui à l'issue de la quatrième journée. D. COULIBALY

 

LES RESULATS

 

Chez les Dames Première journée Djoliba-Stade malien : 37-63 2è journée Stade malien-Djoliba : 85-62 3è journée Djoliba-Stade malien : 53-88 Chez les Messieurs Première journée Réal-USFAS : 69-50 2è journée USFAS - Réal : 53-73 3è journée Réal - USFAS : 60-64 LE PROGRAMME Aujourd'hui au Pavillon des Sports du stade Modibo Keïta 16h30 : Réal-USFAS

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

stade

AFP

Ligue des champions: le stade envahi, Al Ahly annule son entraînement

Ligue des champions: le stade envahi, Al Ahly annule son entraînement

AFP

Egypte: lourdes condamnations pour des violences mortelles devant un stade

Egypte: lourdes condamnations pour des violences mortelles devant un stade

AFP

Sénégal: dix interpellations après les incidents meurtriers dans un stade

Sénégal: dix interpellations après les incidents meurtriers dans un stade