mis à jour le

Une stèle pour Saïd Mekbel à Béjaïa

Le projet de la place portant la stèle de Saïd Mekbel, journaliste assassiné le 3 décembre 1994, connaîtra, enfin, un début de réalisation avec la pose de la première pierre programmée pour la matinée d'aujourd'hui par le wali, Hamou Ahmed Touhami. Cette nouvelle étape de ce projet, né sur proposition d'un groupe de journalistes de Béjaïa, organisé autour de leur nouvelle association, AJB, intervient plus de deux ans après l'émergence de l'idée et neuf mois après l'attribution du contrat d'étude et de suivi, par le maître de l'ouvrage, la DAL, au bureau d'études Synapse Architectes. Le buste sera érigé sur un socle en forme de parchemin à réaliser par l'artisan sculpteur, Chebbi Mokrane, et trônera au milieu d'une placette de 500 m², qui sera aménagée dans le cadre du même projet et située à équidistance du siège de la wilaya et du bloc administratif, à la cité Rabéa. Financé sur le budget de la wilaya sur une résolution de l'APW, le projet a été doté d'une enveloppe de 10 millions de dinars.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Bejaïa

présidentielle algérienne

Dans tous les cas, le vainqueur, c'est l'abstention

Dans tous les cas, le vainqueur, c'est l'abstention

La rédaction

L'Algérie s'acharne sur les défenseurs des droits de l'Homme

L'Algérie s'acharne sur les défenseurs des droits de l'Homme

Benoit DOSSEH

JSM Bejaïa enrôle Kamel Djabour

JSM Bejaïa enrôle Kamel Djabour