mis à jour le

Des centres d’imagerie médicale au service des non-assurés sociaux

Désormais, les non-assurés sociaux pourront bénéficier des services des quatre centres de radiologie de la CNAS. Cette dernière a signé, hier, avec la Casnos une nouvelle convention pourtant sur la possibilité pour les non-assurés sociaux d'accéder aux centres d'imagerie médicale de la CNAS, notamment les femmes atteintes du cancer du sein. Un autre nouveau dispositif de la Sécurité sociale concerne les employeurs. Ces derniers pourront également déclarer à distance leurs employés à partir de janvier 2014 grâce au système de télédéclaration qui sera mis en place par les services de la CNAS. Ce projet s'inscrit dans le cadre du «processus de modernisation du système de la sécurité sociale», a insisté hier Tayeb Louh, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, lors d'une rencontre consacrée à l'évaluation du système Chifa et des activités des centres régionaux d'imagerie médicale. Une autre mesure prise pour moderniser le système de Sécurité sociale concerne les vignettes pharmaceutiques. Le projet de conception du système de code-barres des vignettes pharmaceutiques sera finalisé dès septembre prochain. Il a été conçu en concertation avec le ministère du Commerce et celui de la Santé. Le système du code-barres sera opérationnel en 2014. «Ce nouveau système, qui fera l'objet d'un décret exécutif, sera mis en fonction avec le système Chifa et permettra d'automatiser les saisies informatique relatives aux médicaments remboursables», a expliqué M. Louh. Un système qui mettra fin à l'usage frauduleux de la carte Chifa sera opérationnel en mars 2014. Ce dernier autorisera aux pharmaciens et aux médecins de consulter l'historique du remboursement des médicaments des assurés sociaux. Les titulaires de carte Chifa pourront également les mettre à jour sans se déplacer au centre payeur. L'opération de mise en place de bornes spécifiques pour la mise à jour des cartes Chifa sera achevée en juin 2014.  Sur un autre volet, la préservation des équilibres financiers du système de Sécurité sociale constitue la priorité des responsables de ce secteur, qui tentent de renforcer les ressources autres que les cotisations.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien