mis à jour le

Hassan Rohani a officiellement pris, samedi , ses fonctions de président iranien

Le nouveau président iranien Hassan Rohani a pris samedi officiellement ses fonctions lors d’une cérémonie tenue à Téhéran.

Hassan Rohani, qui avait remporté l’élection présidentielle du 14 julllet, doit prêter serment dimanche devant le Parlement.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei a approuvé l’investiture de Hassan Rohani en tant que nouveau président de la république islamique d’Iran dans un décret lu à cette occasion par son représentant.

Hassan Rohani, un religieux modéré, succède à Mahmoud Ahmoudinejad, un conservateur rédical, à la tête de l’Iran.

Dans son discour prononcé lors de la cérémonie, le nouveau président iranien a dit que la présidentielle du 14 juillet a montré qu’il n’y avait pas de division entre le gouvernement et le peuple qui a choisi quelqu’un ayant servi la mise en place de l’islam depuis des années pour être le nouveau président.

« Ma mission est de préserver la confiance de la population, d’établir la stabilité et la sécurité, et d’aider le pays à sortir des problèmes et des préoccupations actuelles », a affirmé Hassan Hohani.

Il a promis par ailleurs d’oeuvrer pour « pour sauver l’économie, relancer l’entente constructive avec le monde, faire de nouveaux pas pour la grandeur de l’Iran, assurer les intérêts nationaux et lever les sanctions injustes » imposées au pays en raison de son programme nucléaire.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

président

AFP

Nigeria: le président Buhari annule le conseil des ministres

Nigeria: le président Buhari annule le conseil des ministres

AFP

L'Angola vote pour choisir un successeur au président dos Santos

L'Angola vote pour choisir un successeur au président dos Santos

AFP

L'Angola vote pour choisir un successeur au président dos Santos

L'Angola vote pour choisir un successeur au président dos Santos