mis à jour le

L’UGTT accuse des membres du gouvernement de susciter la division des Tunisiens

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a accusé samedi 3 août « des parties dans le gouvernement », dont le ministère des affaires religieuses,Noureddine Khadémi de susciter la division des Tunisiens.
« La centrale syndicale  réitéré son appel à la chute de l’actuel gouvernement provisoire ( dominé par les islamistes d’Ennahdha ) , la constitution d’un gouvernement de compétences nationales et l’ouverture d’un dialogue pour adopter un processus politique consensuel permettant d’éviter au pays les dérapages qui risquent de le mener à la violence et au terrorisme », écrit l’organisation syndicale dans un communiqué publié samedi.
L’organisation syndicale avait lancé lundi dernier une initiative pour sortir le pays de la crise politique où il se trouve depuis l’assassinat du député Mohamed Brahmi, le 25 juillet dernier.
L’initiative de l’UGTT consiste dans la formation d’un gouvernement de compétences dont les membres seront choisis parmi des personnalités indépendantes qui s’engagent à ne pas se présenter lors des prochaines élections.
Un appel a été aussi lancé pour la dissolution des Ligues de Protection de la Révolution (LPR).
L’UGTT, dont les locaux à Tozeur ont été saccagés  vendredi 2 août ,par les milices islamistes au service d’Ennahdha, a aussi dénoncé les campagnes de dénigrement lancées contre l’organisation dans les mosquées, citant en particulier des mosquées à Sfax « où les imams ont incité leurs sympathisants à se retirer de l’UGTT et à attaquer ses locaux », précise l’UGTT appelant à préserver la neutralité des lieux de culte.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

gouvernement

AFP

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

AFP

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

Tunisiens

AFP

Paralympiques: joie, cohue et espoirs au retour des "héros" tunisiens

Paralympiques: joie, cohue et espoirs au retour des "héros" tunisiens

AFP

Nobel: la lutte contre le terrorisme, "une priorité absolue" selon les lauréats tunisiens

Nobel: la lutte contre le terrorisme, "une priorité absolue" selon les lauréats tunisiens

AFP

Corruption: un millier de Tunisiens manifestent contre un projet d'amnistie

Corruption: un millier de Tunisiens manifestent contre un projet d'amnistie