mis à jour le

Victoire de Mugabe à la présidentielle : Tsvangirai boycotte le gouvernement

Suite à la victoire à la présidentielle déclarée du Président zimbabwéen Robert Mugabe, Morgan Tsvangirai a annoncé ce samedi son intention de boycotter le gouvernement issu des élections générales qu'il a qualifié d'"illégales" en raison des fraudes. Il compte contester le résultat en justice, rapportent les médias locaux. "Nous ne participerons pas aux institutions du gouvernement", a déclaré lors d'un point presse Morgan Tsvangirai. "Nous irons en justice", a-t-il ajouté. Des propos qu'il a déclarés à l'issue d'une réunion de crise des instances dirigeantes de son parti, le MDC, associé depuis 2009 à l'exercice du pouvoir dans un gouvernement d'union nationale.

victoire

AFP

Elections locales en Guinée: victoire du parti du président Alpha Condé

Elections locales en Guinée: victoire du parti du président Alpha Condé

AFP

Monrovia exulte après la victoire de la légende du foot George Weah

Monrovia exulte après la victoire de la légende du foot George Weah

AFP

Liberia: Weah et Boakai affichent leur confiance en la victoire

Liberia: Weah et Boakai affichent leur confiance en la victoire

Mugabe

AFP

Anniversaire discret pour l'ancien président Mugabe tombé en disgrâce

Anniversaire discret pour l'ancien président Mugabe tombé en disgrâce

AFP

Le Zimbabwe en deuil après la mort de Tsvangirai, le "courageux" rival de Mugabe

Le Zimbabwe en deuil après la mort de Tsvangirai, le "courageux" rival de Mugabe

AFP

Morgan Tsvangirai, le visage de la résistance

Morgan Tsvangirai, le visage de la résistance

présidentielle

AFP

Zimbabwe: l'activiste Mawarire doute de la régularité de la prochaine présidentielle

Zimbabwe: l'activiste Mawarire doute de la régularité de la prochaine présidentielle

AFP

Sénégal: l'opposition manifeste pour une présidentielle juste en 2019

Sénégal: l'opposition manifeste pour une présidentielle juste en 2019

AFP

A un an de la présidentielle au Nigeria, Buhari sous le feu des critiques

A un an de la présidentielle au Nigeria, Buhari sous le feu des critiques