mis à jour le

Les pro-Morsi ont torturé leurs opposants

Amnesty International a appelé à l’ouverture immédiate d’une enquête sur des allégations selon lesquelles des partisans du président islamiste égyptien évincé Mohamed Morsi ont torturé des opposants au Caire. Passages à tabac, décharges électriques et coups de couteau sont évoqués.

« Des preuves, dont des témoignages de survivants, indiquent que des partisans du président évincé Mohamed Morsi ont torturé des individus appartenant au camp politique adverse », écrit l’organisation de défense des droits de l’homme.

Amnesty précise que des opposants au dirigeant islamiste ont été « capturés, battus, soumis à des décharges électriques ou poignardés par des individus fidèles à l’ancien président ».

« Les allégations selon lesquelles des individus se livrent à des actes de torture sont extrêmement graves et doivent faire l’objet d’une enquête de façon urgente », déclare Hassiba Hadj Sahraoui, le directeur adjoint d’Amnesty pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Pas de punition collective

M. Sahraoui avertit toutefois que le gouvernement intérimaire en Egypte ne doit pas prendre le prétexte de ces faits de tortures présumées « pour punir collectivement tous les partisans de Morsi et avoir recours à un usage excessif de la force pour disperser leurs sit-in ».

Les partisans du président Morsi occupent deux places du Caire depuis qu’il a été destitué par l’armée le 3 juillet. Ils sont résolus à poursuivre leurs sit-in jusqu’au retour de M. Morsi, le premier président égyptien élu démocratiquement, en 2012, et ont ignoré jusqu’à présent les appels du gouvernement intérimaire et de l’armée à se disperser.

Plus de 250 personnes ont été tuées depuis l’éviction de M. Morsi, essentiellement des manifestants pro-Morsi au cours d’affrontements avec les forces de l’ordre ou avec des opposants du président déchu.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

pro-Morsi

AFP

Egypte: lourdes peines de prison pour 134 pro-Morsi

Egypte: lourdes peines de prison pour 134 pro-Morsi

AFP

Egypte: peine de mort pour cinq pro-Morsi accusés d'avoir tué des policiers

Egypte: peine de mort pour cinq pro-Morsi accusés d'avoir tué des policiers

AFP

Egypte: 78 manifestants pro-Morsi mineurs condamnés

Egypte: 78 manifestants pro-Morsi mineurs condamnés

torture

AFP

Ouganda: le président demande de ne plus recourir

Ouganda: le président demande de ne plus recourir

AFP

La torture davantage acceptée en France depuis les attentats

La torture davantage acceptée en France depuis les attentats

AFP

La Tunisie "sur la bonne voie" dans la lutte contre la torture selon l'ONU

La Tunisie "sur la bonne voie" dans la lutte contre la torture selon l'ONU