mis à jour le

Tunisie : « Les commanditaires d’une année d’assassinats » Partie ( 2 )

Par Fethi Jelassi
Résumons les assassinats politiques exécutés en quelques mois sous le mouvement islamiste Ennahdha chose qui n'est jamais, au grand jamais, arrivée durant un demi siècle :
-Lotfi Nagdh dont la libération des assassins est exigée par Majliss Echoura.
-Chokri Belaid qui possédait des informations sur la stratégie des terroristes qui ont accaparé le pouvoir.
-le neveu de Hachemi El Hamdi dont ce dernier a compris le message, même pas codé.
-Mohamed Brahmi qui s'apprètait à rejoindre Le Caire pour un Congrès, prévu de longue date, de lutte contre la Secte des Ikhwan.
-8 militaires égorgés dans un guet-apens planifié grace à une logistique fortement soutenue.
Deux remarques relatives à ces 5 drames :
–Hachemi El Hamdi n'est pas le seul à s'ètre aligné sur les positions d'Ennahdha après avoir reçu la liste des autres membres de sa famille qui vont subir le sort de son neveu. Et il est bien placé pour savoir ce dont sont capables ses anciens amis.
Slim Riahi aussi a très vite compris le message. Il faut dire qu'il n'a pas le choix, il ne peut qu'accepter de devenir le porte-voix des dictateurs. Sinon c'est le sort de Baghdadi Mahmoudi qui l'attend avec, en plus de l'extradition et de la torture, les doigts coupés au SATOUR. Lorsqu'il n'a pas compris, une délégation Libyenne dirigée par des responsables originaires de Zelten lui a fait un état précis de ses comptes bancaires essentiellement domiciliés dans le sud-est asiatique et lui a signifié que c'est l'argent du Peuple Libyen et qu'ils ont le feu vert d'Ennahdha pour « toute opération » le concernant.
–Pour les 8 Militaires le message adressé à l'armée ne peut ètre compris qu'à la lumière de l'immense traumatisme causé chez nos gouvernants par les évènements d'Egypte et de l’assistance militaire au peuple en danger. Comprenez que lorsqu'on sort de décades d'emprisonnement et de torture et qu'on vous offre le pouvoir (ce sont mes amis de gauche qui ont offert la Tunisie à la Dictature. Pour le comprendre taper sur Google : OUI A LA CONSTITUANTE, NON A SA DICTATURE), on vous offre du coup « harim essoltane » avec mercedès, budgets à gogo et des « esclaves » qui obéissent au quart de tour. Venir après cela et ne leur offrir comme horizon que la peine capitale ou au mieux la prison à perpétuité, il y a de quoi faire une fuite en avant dans l'assassinat et l'incendie généralisé du pays. Et pas seulement au niveau des mausolées.
Ainsi, si vous n'avez pas deviné qui a assassiné TOUS LES MARTYRS de ces derniers mois et commis des actes qu'un ètre humain normalement constitué ne peut même pas imaginer, donnons deux informations :
-Ameur Lârayedh ,le chef du gouvernement provisoire , a collé au Martyr Mohamed Brahmi, en guise de TARAHHOM, une série d'accusations graves, justifiant (sans le savoir ?) la conviction de sa secte que sa disparition était nécessaire.
-Mohamed Ben Salem, celui qui a remplacé à Châambi les garde-forestiers guetteurs de braconniers par des assistants aux égorgeurs de gibier humain, a déclaré en réponse au fait que tous les « suicidés à bout portant » étaient de virulents opposants à Ennahdha : « non, la prochaine victime sera de notre clan (nahdhaoui) ». Pour une fois, et contrairement à vous, je le crois volontiers, et sur parole. Car qu'est-ce que ça coùte à Ennahdha l'assassinat d'un Nahdhaoui génant qui ne cesse de se démarquer de la position suicidaire du Chef ? Que du positif. Surtout qu'on accusera pèle mèle Nidaa, La Jabha, les Algériens, bref tous ceux qui empèchent le pouvoir de « dictaturer » en rond ».
Demandez-vous, à ce sujet pourquoi Sami Fehri ,patron de la chaine Attounoussia TV , croupit encore en prison malgré les Arrèts redondants de la Cour de Cassation ( plus haute cours de justice dans le pays ) ! Demandez à Sami Fehri s'il a recueilli les aveux de Salah Karkar (grand compagnon de route des chefs Nahdhaouis) avant qu'il ne soit suicidé à petit feu.
Pourquoi font-ils tout ça ? Mais l’Islam n'a pas dit ça !
Je le répète, et ce n'est pas un jeu de mots : ceux qui « IKHAFOU RABBI » ( ont peur de Dieu ) sont le SEUL parti QUI NE CROIT PAS EN DIEU. Et ILS N'ONT PAS LE CHOIX.
Ajoutez à celà la façon de raisonner de leurs malades mentaux et surtout la NEQMA contre un peuple qui a osé s'amuser lorsqu'ils étaient en prison. Et enfin l'IMMENSE COMPLEXE D'INFERIORITE de leur chef qui s'illustre de manière comique dans la désignation de Abdelfattah Mourou comme Ministre pour quelques heures, juste pour le plaisir de le voir renvoyé de l'ANC par les chaouchs assimilant parfaitement ETTA3LIMAAT( les consignes
D'ailleurs, dans une discussion en tète à tète au domicile de Cheikh Abdelfattah, ce dernier est sorti de sa décontraction et s'est subitement bloqué lorsque je lui ai cité les « fait d'armes » de leur milice que j'ai vue et subie de près. Surtout le 23 octobre 2012 lorsque je me suis retrouvé presque seul sur l'avenue avec ma pancarte qui ne laisse planer aucun doute sur la DICTATURE naissante.
Lire la première partie

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Tunisie

AFP

Le navire de militants anti-migrants bloqué au large de la Tunisie

Le navire de militants anti-migrants bloqué au large de la Tunisie

AFP

La Tunisie vote une loi contre les violences faites aux femmes

La Tunisie vote une loi contre les violences faites aux femmes

AFP

Deux touristes allemandes blessées par un "déséquilibré" en Tunisie

Deux touristes allemandes blessées par un "déséquilibré" en Tunisie