mis à jour le

Le plan de dispersion des rassemblements pro-Morsi envisagé en plusieurs étapes

Le ministère égyptien de l’Intérieur a de nouveau demandé aux partisans du président islamiste déchu , Mohamed Morsi ,manifestant au Caire de se disperser, en leur promettant un accès à la vie politique, rapportent samedi les agences occidentales.
Le porte-parole du ministère de l’Intérieur a appelé les partisans des Frères musulmans, qui campent depuis un mois sur deux places de la capitale égyptienne, de « retourner chez eux et au travail ».
« Une sortie pacifique et en toute sécurité permettra aux Frères musulmans de jouer à nouveau un rôle dans le processus politique démocratique », a promis le porte-parole.
Les nouvelles autorités égyptiennes ont reconnu les manifestations incessantes des Frères musulmans et de leurs partisans comme une « menace inacceptable à la sécurité nationale du pays ». Le cabinet a chargé le ministre de l’Intérieur de mettre fin aux troubles. Ainsi, le gouvernement provisoire passe à l’offensive contre les islamistes radicaux.
Une source du ministère égyptien de l’Intérieur a déclaré que le plan de dispersion prévoyait plusieurs étapes - des avertissements à l’utilisation du gaz lacrymogène, voire des moyens de légitime défense en cas de nécessité par les forces de l’ordre. Il est prévu de disperser deux rassemblements - devant la mosquée Rabâa al-Adawiya et devant l’université du Caire.

Selon les autorités, les habitants sont très en colère contre les actions des manifestants. Selon les habitants du Caire, les tas de déchets en pleine chaleur de juillet, l’insalubrité et les problèmes de circulation où se tiennent les rassemblements irritent la classe moyenne de la capitale égyptienne.
Ces derniers jours, Le Caire, Alexandrie et d’autres grandes villes égyptiennes connaissent de grandes manifestations des partisans du président Mohamed Morsi écarté du pouvoir le 3 juillet. Des affrontements entre les manifestants d’un côté et la police et les résidents locaux de l’autre ont déjà fait des dizaines de morts et des centaines de blessés.
Dans le même temps, les adversaires du président déchu organisent eux aussi de grands rassemblements pour exprimer leur soutien aux autorités de transition.
Mercredi, le gouvernement égyptien a chargé le ministère de l’Intérieur de prendre les dispositions nécessaires pour mettre un terme aux actions de protestation au Caire.

Avec agences

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

rassemblements

AFP

Tchad: l'opposition maintient ses rassemblements interdits avant l'investiture de Deby

Tchad: l'opposition maintient ses rassemblements interdits avant l'investiture de Deby

AFP

Tchad: l'opposition interdite de rassemblements avant l'investiture de Deby

Tchad: l'opposition interdite de rassemblements avant l'investiture de Deby

AFP

RDC: nouveaux rassemblements de jeunes

RDC: nouveaux rassemblements de jeunes

pro-Morsi

AFP

Egypte: lourdes peines de prison pour 134 pro-Morsi

Egypte: lourdes peines de prison pour 134 pro-Morsi

AFP

Egypte: peine de mort pour cinq pro-Morsi accusés d'avoir tué des policiers

Egypte: peine de mort pour cinq pro-Morsi accusés d'avoir tué des policiers

AFP

Egypte: 78 manifestants pro-Morsi mineurs condamnés

Egypte: 78 manifestants pro-Morsi mineurs condamnés