mis à jour le

Lutte contre les inondations Benoît Sambou et Khadim Diop rassurent les populations

Des volontaires viennent d'être engagés pour assister les populations vivant dans les zones inondables de la banlieue. Au nombre de 150 jeunes, ils sont en provenance des départements de Dakar, Pikine, Guédiawaye et Rufisque.

Cent cinquante (150) encadreurs formés se sont inscrits dans l'entité dénommée Brigades de veille et d'alerte, avec pour mission d'assister volontairement les populations, pour le compte du ministère de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Promotion des valeurs civiques, initiateur de cette formation. «Cette brigade luttera contre les inondations dans la région de Dakar, avec 60 bénévoles pour le département de Pikine, 30 pour Guédiawaye, 30 pour Dakar et autant pour Rufisque. La formation a été assurée par le Service civique national. Cette séance, destinée aux jeunes issus des quartiers en zones inondables, portait sur le civisme, la citoyenneté et les techniques d'intervention et de secourisme pour les Bva», a expliqué le ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Promotion des valeurs civiques, Benoît Sambou. Et, mieux, hier, des attestations ont été remises aux jeunes, à Guédiawaye, en présence de Benoît Sambou et de son collègue chargé de la Restructuration des zones d'inondation, Khadim Diop. Ce dernier de renchérir : «ces jeunes seront installés dans différents endroits stratégiques et ils seront les répondants du Service civique national, en cas de catastrophe ou calamité, en cette période d'hivernage. Le Service civique national mettra à la disposition des Bva du matériel d'intervention d'urgence en cas d'inondation. Ces séances d'information, de sensibilisation sont menées pour associer et impliquer les jeunes des quartiers, à toutes les opérations relatives à la lutte contre les inondations». Le ministre Khadim Diop a aussi rassuré que «ces jeunes formés vont dans leurs quartiers respectifs créer et former, à leur tour, d'autres Brigades d'intervention, en perspective d'une lutte contre les inondations et ce, dans le cadre du Projet de gestion des eaux pluviales que le gouvernement a prévu de réaliser d'ici quelques temps, à travers des localités inondables, comme Pikine, Guédiawaye et autres». Pour Malal Diallo, un des volontaires engagés et qui a manifesté sa satisfaction d'avoir participé à la formation, rien ne va être laissé au hasard et, avec ses compagnons, ils seront toujours aux services des populations. Aussi, a-t-il appelé l'ensemble des jeunes du Sénégal ç suivre cet exemple.

Sada MBODJ



Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

lutte

AFP

Le Ghana veut réformer sa lutte contre le braconnage des pangolins

Le Ghana veut réformer sa lutte contre le braconnage des pangolins

AFP

A Madagascar, le casse-tête quotidien de la lutte contre la peste

A Madagascar, le casse-tête quotidien de la lutte contre la peste

AFP

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

inondations

AFP

Niger: 54 morts, près de 200.000, sinistrés après des inondations

Niger: 54 morts, près de 200.000, sinistrés après des inondations

AFP

Inondations en Sierra Leone: au moins 19 corps retrouvés en Guinée

Inondations en Sierra Leone: au moins 19 corps retrouvés en Guinée

AFP

Inondations en Sierra Leone: 499 morts, selon la morgue centrale

Inondations en Sierra Leone: 499 morts, selon la morgue centrale

populations

AFP

Burundi: les populations continuent de fuir les sévices, selon un rapport

Burundi: les populations continuent de fuir les sévices, selon un rapport

AFP

Algérie: le M'zab, creuset de tensions entre populations berbères et arabes

Algérie: le M'zab, creuset de tensions entre populations berbères et arabes

AFP

Ebola: des "incompréhensions" toujours

Ebola: des "incompréhensions" toujours