mis à jour le

LIGUE 1 : DIAMBARS, LINGUERE, JARAAF ET AS PIKINE La guerre des chefs

Plus que 12 points à prendre en Ligue 1. Diambars, Linguère, Jaraaf et As Pikine, au regard de leur position actuelle au classement, sont plus près du titre de champion. A la fin, un seul sera au sommet du podium.

Diambars mène la danse et impose la cadence. Dès que l'équipe de Saly empoche trois points, les autres suivent. Dès qu'elle marque le pas, en concédant le nul ou perdant un match, ses suivants immédiats en font de même. C'est caricatural, mais cette description révèle que les dauphins de l'actuel leader de la Ligue 1 n'ont jamais vraiment profité des temps faibles de leur rival. Résultat des courses : les vice-champions du Sénégal gardent la tête du classement, malgré leurs nombreux trébuchements, préservant du coup leurs chances de faire mieux que la saison dernière. Pour les dix ans de l'Institut, un premier titre de champion sera la cerise sur le gâteau d'anniversaire.
L'écart entre le Big Four de la Ligue 1 tient à un fil, un tout petit point. Diambars (42 pts, 10) garde la main, mais il devra se méfier. Eviter, pour le reste du programme, tout nouveau faux qui peut être fatal. Linguère (2e, 42 pts, 9), Jaraaf (3e, 41 pts, 7 et 17 buts pour) et As Pikine (4e, 41 pts, 7 et 11 buts pour), le trio qui le pourchasse, n'a pas dit son dernier mot. Même certaines équipes arrivant derrière, comme Ngor, peuvent jouer les trouble-fêtes.

Au-delà de la valeur intrinsèque des équipes en compétition pour le titre, le calendrier pour le reste de la saison pourrait faire pencher la balance. Dans cette perspective, certaines équipes risquent d'être plus désavantagées que d'autres. C'est le cas de la Linguère par exemple. L'équipe saint-louisienne a un programme démentiel. Duc et Uso, qui ne sont pas des enfants de ch½ur, mais surtout Jaraaf et Diambars, des concurrents directs pour le titre.

Pour autant, Diambars, Jaraaf et As Pikine ne sont pas à l'abri d'une mauvaise surprise. Les deux premiers vont, non seulement, croiser pour le reste de la Ligue des candidats sérieux au titre, mais aussi, des équipes qui luttent pour le maintien. Ce qui n'est pas forcément le pire. Au regard de la suite du calendrier de la Ligue 1, les Pikinois semblent les plus avantagés. Mais, attention ! Ils auront en face deux équipes qui luttent pour le maintien (Duc et Gorée) et deux autres formations réputées teigneuses.

Issiaka TOURE

CALENDRIER DU BIG FOUR

1- Diambars : Gfc (27e), Port, Yeggo et Linguère
2- Linguère : Duc, Uso, Jaraaf et Diambars
3- Jaraaf : Port, Yeggo, Linguère et Touré Kounda
4- As Pikine : Uso, Duc, Niary Tally et Us Gorée


BADARA SARR, SELECTIONNEUR NATIONAL ADJOINT (U23) «Le titre se jouera jusqu'au bout»

Pour le sélectionneur adjoint des Olympiques, le suspense sera de mise jusqu'au bout de la Ligue 1. Badara Sarr dit pourquoi.

ETAT DES FORCES EN PRESENCE

«Diambars donne l'impression d'avoir tout donné dans la première moitié du championnat, avant de se relâcher dans la deuxième partie. Il faut du sang neuf dans ce groupe. Physiquement et mentalement, beaucoup de choses restent à parfaire. Une victoire face au Gfc lors de la prochaine journée (27e) serait un déclic.

Linguère, personne ne l'a donnait favori au départ. Elle avait perdu beaucoup de matches. Maintenant l'équipe est sur une bonne dynamique. L'expérience de son entraîneur et la jeunesse du groupe sont un atout.

Le Jaraaf est victime de ses problèmes internes : l'affaire des primes et salaires impayés a noyé le travail d'Abdoulaye Sarr. Si ces problèmes sont résolus, les joueurs auront un mental fort et le club pourrait aspirer au titre.

L'As Pikine et la Linguère, c'est le même combat. C'est aussi une équipe jeune et enthousiasme. Ils sont aussi sur une bonne dynamique».

LA LINGUERE, TRES EXPOSEE

«La 27ème journée ne sera pas la seule journée décisive. Le titre se jouera jusqu'au bout. C'est la nouveauté, cette saison. Les équipes se tiennent de prêt. A l'entame du championnat, Diambars et Jaraaf avaient bien géré. Malheureusement, ils ont perdu du terrain. Et de loin, Linguère, Ngor et Pikine se sont détachés pour se mêler dans la course. Le sprint final va se jouer sur beaucoup de choses. Il y a tout d'abord le calendrier. Diambars, Linguère et Jaraaf ne sont pas à l'abri d'un faux-pas. La Linguère est très exposée. L'équipe de Bouncounta Cissé a une fin de saison très chargée. Diambars et Jaraaf l'attendent pour les deux dernières journées. Pour espérer le titre, la Linguère devrait consolider sa place de dauphine et, dans les confrontations directes avec ses concurrents, être concentrée».

ATTENTION AUX EQUIPES DU BAS

«Il est plus facile de jouer des équipes du haut de tableau que de jouer des équipes qui cherchent le maintien. Donc, ça ne va pas être facile pour l'As Pikine. Ces principaux adversaires en fin de saison sont Ngb et Uso. Ce sont des concurrents directs, en termes de popularité. Je pense que les banlieusards ne se tromperont pas d'objectif, en s'engageant dans le rythme d'un derby contre ces équipes. C'est vrai qu'il ne faut plus faire des calculs, mais il ne faut pas non plus perdre de vue les concurrents».

Propos recueillis par
I. TOURE




Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

guerre

AFP

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

AFP

Nigeria: contraception de guerre pour les victimes de Boko Haram

Nigeria: contraception de guerre pour les victimes de Boko Haram

AFP

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu