mis à jour le

La revue de la presse- Les journaux traitent plusieurs sujets, dont les projets du chef de l'Etat

(APS) - Les journaux abordent dans leur édition de samedi et dimanche une diversité de sujets : les difficultés pour le président Macky Sall de réaliser ses projets, l'invitation lancée par la coalition Macky 2012 aux leaders de Benno Bokk Yaakaar (BBY) à renoncer à leurs ambitions présidentielles, le départ de la notaire Nafissatou Diop Cissé du parti d'Idrissa Seck, etc.

Le juriste Birahim Seck, membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et du Forum civil, explique au journal Libération "pourquoi ça coince" dans les projets de Macky Sall.

"On se rend compte que le président de la République n'a pas la bonne information de la part de ses collaborateurs et il est en train de foncer sur une piste sinueuse de mal-gouvernance", affirme M. Seck dans ce journal.

"La planification tardive, l'élaboration tardive des dossiers d'appel d'offres [et] une durée assez longue de l'évaluation des offres" constituent ensemble un "obstacle ou goulot d'étranglement" dans les projets du chef de l'Etat, ajoute Birahim Seck dans le même journal, citant un rapport de la Direction centrale des marchés publics.

Le journal Enquête aussi s'intéresse aux projets de Macky Sall. "Des documents sur la base desquels ont travaillé des techniciens du ministère de l'Economie et des Finances, il ressort bien que le gouvernement a actuellement des arguments à faire valoir en termes de mobilisation de ressources, pour financer des projets et programmes", écrit-t-il, pointant du doigt "les pesanteurs" et les "tares congénitales des départements ministériels concernés par ces programmes".

Dans Le Soleil, le chef de l'Etat parle, lui, d'une "école du futur" dont le rôle sera de "consolider les valeurs de la République". "Cette école de la République sera [...] un espace de transmission et d'acquisition des valeurs morales, civiques, patriotiques, et des compétences professionnelles et sociales pour notre jeunesse et les générations futures", rapporte le journal, citant le président Sall qui président la cérémonie des prix aux lauréats du concours général sénégalais.

L'AS, Sud Quotidien et Le Populaire se font l'écho d'une déclaration de la coalition Macky 2012, qui avait investi Macky Sall à l'élection présidentielle de 2012. "Macky 2012 pousse Niasse, Tanor et Idy à la retraite politique", écrit L'As qui rapporte une déclaration de ladite coalition : "Les leaders alliés de Benno Bokk Yaakaar, qui gouvernent ensemble depuis le 25 mars 2012 [doivent] renoncer à toute candidature isolée à l'élection présidentielle de 2017."

Ousmane Tanor Dieng, Moustapha Niasse et Idrissa Seck font partie de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), qui a fait élire Macky Sall au second tour de la présidentielle de 2012.

"Macky 2012 demande un sacrifice" aux leaders de BBY, selon Sud Quotidien, Le Populaire expliquant que l'objectif déclaré de Macky 2012 est de travailler "exclusivement à la reconstruction du Sénégal".

Walfadjri, lui, évoque un "malaise à Rewmi", le parti d'Idrissa Seck. "Un mystérieux différend entre Nafissatou Diop et le maire de Thiès" (M. Seck) est "à l'origine" du "divorce" qui pourrait survenir entre l'ancien Premier ministre et sa notaire. "Me Nafissatou Diop Cissé va quitter le parti d'Idrissa Seck. Rien ne va plus entre" les deux, écrit Walfadjri.

Sud Quotidien s'intéresse au différend, en titrant : "Nafy met fin à l'idylle". A Rewmi, "je suis frustrée pour différentes raisons", déclare la notaire dans ce journal, promettant de "déposer [sa] lettre de démission, au siège" du parti, ce samedi.

Waa Sports revient sur la carrière du lutteur Modou Lô, l'un des poids lourds des arènes sénégalaises. Dans une interview publiée par le journal, le lutteur déclare avoir été maçon, menuisier métallique, charretier et apprenti-chauffeur, dans une vie antérieure à sa carrière sportive.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

journaux

AFP

Gabon: nouveau code pour que les journaux ne soient plus des outils "de combat politique"

Gabon: nouveau code pour que les journaux ne soient plus des outils "de combat politique"

AFP

Soudan: les exemplaires de quatre journaux indépendants saisis

Soudan: les exemplaires de quatre journaux indépendants saisis

AFP

Mauritanie: grève des journaux privés pour alerter sur leurs difficultés

Mauritanie: grève des journaux privés pour alerter sur leurs difficultés

chef

AFP

Mali: nouvel ajournement du procès du chef de l'ex-junte Amadou Sanogo

Mali: nouvel ajournement du procès du chef de l'ex-junte Amadou Sanogo

AFP

Mali: devant la cour d'assises, le chef de l'ex-junte "a le moral"

Mali: devant la cour d'assises, le chef de l'ex-junte "a le moral"

AFP

Mali: le chef de l'ex-junte Amadou Sanogo "prêt" pour son procès

Mali: le chef de l'ex-junte Amadou Sanogo "prêt" pour son procès