mis à jour le

APRES LA SORTIE DES SYNDICALISTES, LE RECTEUR COUPE COURT AUX RUMEURS « Je suis là pour l’université Gaston Berger, ni pour un clan, ni pour un autre »

La réaction du professeur Lamine Gueye, actuel recteur de l'université de Saint-Louis est faite hier. Il coupe court aux rumeurs après la sortie des syndicalistes la semaine dernière. Le nouveau recteur de l'Ugb se veut très clair dans sa démarche.

« Je suis là pour l'université Gaston Berger, ni pour un clan, ni pour un autre. Je n'aime pas qu'on exerce une pression de chantage sur moi. Je suis conscient de ma tâche, je suis là pour l'université Gaston berger de Saint-Louis et je travail pour sa réussite et son développement » a affirmé le recteur de l'Ugb pour répondre à la sortie des syndicalistes la semaine passée.

Les syndicalistes se plaignaient de la nomination d'enseignants à la place des administratifs au temple du savoir. Pour le professeur Lamine Gueye, n'est avéré de cette affirmation. « Nous avons mis en place un nouvel organigramme et pour nommer les gens, je me suis basé sur la compétence et sur la disponibilité. Un recteur ne peut pas nommer des responsables et tenir compte de leur responsabilité syndicale. Nous avons nommé des gens là où il faut. Nous voulons que cela marche et nous avons choisi les hommes qu'il faut à la place qu'il faut » dira-t-il.

Il a profité de cet entretien pour apporter des éclaircissements sur les indemnités des travailleurs. Ainsi il précise qu' « il n'y a pas de blocage. Nous n'avons pas suffisamment de moyen pour fonctionner, alors il faut qu'on utilise les ressources fonctionnelles de la manière la plus efficiente. Quant je mets 100f quelque part, je dois avoir le meilleur résultat attendu de ce que j'ai dépensé. La communauté adhère à cette démarche. L'argent des sénégalais, nous devons le dépenser comme il faut. Là, je suis formel et je pense que c'est une idée novatrice pour tout le monde. Le Sénégal a besoin d'avancer et nous sommes là pour que l'argent des sénégalais soit utilisé correctement » explique-t-il.

Toutefois, le professeur Lamine Gueye, recteur de l'université de Sanar ne rejette pas le dialogue avec les syndicalistes pour que la paix sociale reste au sein de l'université Gaston Berger de Saint-Louis. « Je privilégie le dialogue à d'autres procédures ou actes. Depuis que je suis nommé comme recteur de l'université, ma porte n'est pas fermée aux syndicalistes. Aucun syndicaliste ne peut dire que je ne peux pas voir le recteur. C'est des personnalités de l'ugb. Ils sont des partenaires très importants et ils font parti de notre communauté » s'est-il défendu.

Ousseynou Diop

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

recteur

Lefaso.net

Abbé Narcisse GUIGMA, recteur du sanctuaire Notre Dame de Yagma :

Abbé Narcisse GUIGMA, recteur du sanctuaire Notre Dame de Yagma :

LNT

Tifinagh: Le recteur Boukous en appelle l’Article 5 de la Constitution

Tifinagh: Le recteur Boukous en appelle l’Article 5 de la Constitution

El hadji Ndiagana MBAYE

SAES section Ziguinchor : Lettre ouverte au recteur de l’UASZ Du « Yonu yaxute à l’UASZ »

SAES section Ziguinchor : Lettre ouverte au recteur de l’UASZ Du « Yonu yaxute à l’UASZ »

rumeurs

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

AFP

"Je suis ressuscité": Mugabe répond aux rumeurs sur sa santé

"Je suis ressuscité": Mugabe répond aux rumeurs sur sa santé

AFP

Côte d'Ivoire: RFI interrompue depuis mardi

Côte d'Ivoire: RFI interrompue depuis mardi