mis à jour le

Télévision BF1 : Ecran noir pour un licenciement

Tension à la «Télé qui ose», BF1, où une partie des travailleurs ont entamé depuis hier 31 juillet 2013 un sit-in. En cause, le licenciement «abusif» de la responsable commerciale, qui serait la goutte d'eau qui a fait déborder le vase des récriminations du personnel de la chaîne contre leur direction générale.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

télévision

AFP

RDCongo: un journaliste de la télévision publique tué par balles

RDCongo: un journaliste de la télévision publique tué par balles

AFP

RDC: une télévision d'opposition privée de sa fréquence

RDC: une télévision d'opposition privée de sa fréquence

fat shaming

Les présentatrices égyptiennes jugées trop grosses pour travailler

Les présentatrices égyptiennes jugées trop grosses pour travailler

noir

AFP

Afrique du Sud: peine exemplaire pour deux Blancs qui ont mis un Noir dans un cercueil

Afrique du Sud: peine exemplaire pour deux Blancs qui ont mis un Noir dans un cercueil

AFP

Afrique du Sud: prison pour deux fermiers blancs coupables d'avoir enfermé un Noir dans un cercueil

Afrique du Sud: prison pour deux fermiers blancs coupables d'avoir enfermé un Noir dans un cercueil

AFP

Deux Sud-Africains blancs coupables d'avoir tenté d'enfermer vivant un Noir dans un cercueil

Deux Sud-Africains blancs coupables d'avoir tenté d'enfermer vivant un Noir dans un cercueil

licenciement

AFP

Kenya: les médecins menacés de licenciement s'ils ne cessent pas leur grève

Kenya: les médecins menacés de licenciement s'ils ne cessent pas leur grève

Actualités

Télévision BF1 : Ecran noir pour un licenciement

Télévision BF1 : Ecran noir pour un licenciement

L'Indépendant

Après le licenciement de 72 agents chez Endeavour Mining à Kéniéba : La CSTM saisit la Direction régionale du Travail restée  muette sur la question

Après le licenciement de 72 agents chez Endeavour Mining à Kéniéba : La CSTM saisit la Direction régionale du Travail restée muette sur la question