mis à jour le

Le courage d’une policière de Khemis Miliana

Cette policière s'est battue comme une forcenée pour empêcher ses agresseurs de réaliser leur méfait. Une policière, exerçant à la sûreté de daïra de Khemis Miliana, a réussi, lundi dernier, à neutraliser deux jeunes délinquants, âgés respectivement de 16 et 17 ans, qui voulaient lui arracher son sac à main, alors qu'elle se trouvait à hauteur d'une rue peu fréquentée, a-t-on appris de source sécuritaire. La fonctionnaire de police venait de quitter son lieu de travail pour regagner son domicile, quand elle fut stoppée sur son chemin par  l'un des agresseurs qui la menaçait d'un sabre, alors que son acolyte attendait quelques mètres plus loin pour intervenir au moment propice, l'objectif étant de lui voler  son sac à main. Mais c'était sans compter sur le courage et la force de la policière. Cette dernière, en effet s'est battue comme une forcenée pour empêcher ses agresseurs de réaliser leur méfait. Aussi, après avoir réussi à échapper au premier délinquant, elle engagea une course poursuite sur une longue distance, digne d'une grande athlète, pour tenter de rattraper le deuxième malfaiteur qui avait pris la fuite en emportant l'objet convoité. Mission accomplie pour la jeune policière qui a pu récupérer ainsi son précieux bien au prix d'un immense effort. On sait ce que représente un sac à main pour les femmes en général et davantage quand il s'agit d'une policière ou souvent, l'accessoire en question sert à ranger l'arme de service . A noter que les deux mis en cause ont été identifiés quelques heures plus tard après leur forfait,  grâce au signalement donné par la policière. L'un d'eux a comparu devant la justice, avant-hier, en citation directe alors que son complice a été placé sous mandat de dépôt, a-t-on encore appris de même source. Signalons en outre, que les éléments de la brigade de recherche et d'investigation de Khemis Miliana ont procédé, ces dernières 48 heures, à l'arrestation d'un dangereux individu recherché par la justice depuis deux ans,  pour divers crimes et délits dont une affaire d'homicide volontaire avec préméditation et utilisation  d'arme blanche. Agé de 31 ans, il a été appréhendé à son domicile où il se trouvait à la faveur du mois de Ramadhan. Présenté devant la justice, il a été placé sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur de la même ville .

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien