mis à jour le

Les Etats-Unis prévoient des attentats terroristes imminents au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Au lendemain de l’annonce de la fermeture pour raisons de sécurité d’une vingtaine d’ambassades dimanche, les États-Unis ont mis en garde vendredi contre des menaces d’attentats qu’Al-Qaïda pourrait perpétrer en août, en particulier au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Le département d’État a diffusé vendredi un avis de prudence à l’attention de tous ses ressortissants dans le monde: des attentats sont possibles «particulièrement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord», et Washington insiste également sur «la péninsule arabique».

«Les informations actuelles suggèrent qu’Al-Qaïda et ses organisations affiliées continuent à préparer des attentats terroristes dans cette région et au-delà. Ils pourraient concentrer leurs efforts pour perpétrer des attaques d’ici la fin août», a précisé le département d’État dans son avis. Cette recommandation évoque «des attentats terroristes potentiels dans les transports et d’autres infrastructures touristiques».

Cette mise en garde a été lancée sur la base d’informations «spécifiques et crédibles», a précisé un responsable américain sous couvert d’anonymat.

Depuis l’attentat de Lockerbie contre le vol 103 de la PanAm, qui avait coûté la vie à 270 personnes en 1988, le gouvernement américain est obligé, dans le domaine de la sécurité, de partager avec l’ensemble des Américains toute information qu’il fournirait à ses propres employés.

Obama informé à temps réel 

Le président des Etats-Unis ,Barack Obama , a donné l’ordre à son équipe de sécurité nationale de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les Américains après l’émergence d’une menace d’attentats terroristes qui seraient en gestation par Al-Qaïda, a annoncé vendredi 2 août , un responsable de la Maison Blanche.

Selon ce responsable qui s’exprimait sous couvert d’anonymat, le président est tenu au courant d’une menace potentielle (d’attentat) qui se déroulerait dans la péninsule Arabique ou en émanerait, évoquée auparavant par le département d’Etat.
Au lendemain de l’annonce de la fermeture pour des raisons de sécurité d’une vingtaine d’ambassades dimanche prochain 4 août, les Etats-Unis ont mis en garde vendredi contre des menaces d’attentats qu’Al-Qaïda pourrait perpétrer en août, en particulier au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Selon CBS, la mesure concernerait les ambassades américaines à Bahreïn, en Israël, en Jordanie, au Koweït, en Libye, à Oman, au Qatar, en Arabie saoudite, au Yémen, en Afghanistan et au Bangladesh.
Le département d'État a en effet « donné instruction à certaines ambassades américaines de rester fermées ou de suspendre leurs activités dimanche 4 août », a annoncé la porte-parole Marie Harf. « Nous avons pris cette mesure de précaution pour des raisons de sécurité, a-t-elle ajouté. Lorsque les conditions l'exigent, le département [d'État] prend des mesures de ce genre pour compléter nos opérations régulières en matière de sécurité et de sûreté. »
Le département d’Etat a diffusé vendredi 2 août un avis de prudence à l’attention de tous ses ressortissants dans le monde: des attentats sont possibles particulièrement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, et Washington insiste également sur la péninsule Arabique.
Obama continuera à être tenu au courant régulièrement des développements dans ce dossier par son équipe, a assuré le responsable de la Maison Blanche.

Avec agences

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Etats-Unis

AFP

Soudan du Sud: les Etats-Unis proposent une "dernière chance" de sauver l'accord de paix

Soudan du Sud: les Etats-Unis proposent une "dernière chance" de sauver l'accord de paix

AFP

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

AFP

Sanctions: le Soudan suspend les discussions avec les États-Unis

Sanctions: le Soudan suspend les discussions avec les États-Unis

attentats

AFP

Afrique: les précédents attentats contre des étrangers

Afrique: les précédents attentats contre des étrangers

AFP

Huit policiers kényans tués dans deux attentats

Huit policiers kényans tués dans deux attentats

AFP

Attentats anti-coptes de l'EI en Egypte: 48 suspects bientôt jugés

Attentats anti-coptes de l'EI en Egypte: 48 suspects bientôt jugés

terroristes

AFP

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

AFP

Niger: le président exhorte

Niger: le président exhorte

AFP

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)