mis à jour le

GUERRE AERIENNE : Vérifiez avec moi.

Par Fethi Jelassi
N’est-ce pas la PREMIERE FOIS dans la longue histoire de la Tunisie qu’une GUERRE AERIENNE est déclenchée ?

La Carthage Punique, avec ses guerres légendaires contre Rome, n’a jamais utilisé l’aviation, mème pas recouru aux services d’ICARE.

Mème HANNIBAL, qui a pensé « bombarder » ROME à la catapulte, a dù faire un très grand détour avec ses éléphants par le détroit de Gibraltar puis par les Alpes sous la neige, au lieu d’établir un « pont aérien ».

Pendant les évènement de Sakiet Sidi Youssef, au milieu du siècle dernier, Notre Vaillante Armée n’a pas utilisé l’aviation contrairement à l’agresseur Français. Pour la simple raison que l’Armée de l’Air n’existait pas.

Pendant la Guerre de Bizerte la maitrise aérienne de l’occupant Français de la ville ne permettait mème pas le décollage d’un avion tunisien.

Pendant l’agression israélienne sur Hammam Chatt soutenue par une impressionnante logistique américaine, la Tunisie ne disposait mème pas de radars pour une couverture aérienne complète, à fortiori pour détecter des escadrilles volant en rase-motte.

Ce 1er Aout 2013 l’Aviation Tunisienne est entrée en guerre au Chaambi contre un ennemi invisible. Non seulement un ennemi pernicieux mais aidé de surcroit par les destructeurs de notre pays qui se sont barricadés dans 2 sites militaires stratégiques : La Kasbah et Montplaisir.

Une Armée de l’Air qui n’a jamais largué une bombe de sa vie et qui ne s’est pas entrainée depuis le 14 janvier 2011 (30 mois) pour cause d’Etat d’Urgence artificiellement maintenu, réussira-elle cette première Guerre Mondiale Aérienne à la Tunisienne ?

guerre

AFP

Près de 100.000 migrants au Yémen en 2017 malgré la guerre (OIM)

Près de 100.000 migrants au Yémen en 2017 malgré la guerre (OIM)

AFP

Au Cameroun anglophone, Buea, une fac aux racines de la guerre

Au Cameroun anglophone, Buea, une fac aux racines de la guerre

AFP

Un ex-chef de guerre libérien condamné

Un ex-chef de guerre libérien condamné